Soutenez

Santiago, capitale confortable et efficace

Éric Hamovitch, Guide de voyage Ulysse

Santiago domine le Chili à presque tous les égards. Sa population de six millions d’habitants représente plus du tiers de celle du pays tout entier. Elle s’impose comme la capitale administrative du Chili et demeure sa véritable capitale politique, même si le Congrès siège à Valparaíso.

Dans l’ensemble, Santiago est une ville confortable et efficace qui offre à ses visiteurs de nombreux divertissements et attraits. Les hautes montagnes qui se dressent au nord et à l’est de la cité l’honorent d’un cadre imposant. Une petite rivière, la Mapocho, la traverse d’est en ouest.

En dépit de sa taille et de son importance, elle n’engouffre pas le visiteur comme le font souvent Paris ou Buenos Aires, par exemple. Ses boulevards ne sont peut-être pas aussi splendides, sa vie culturelle et culinaire n’a certes pas la même richesse, et son âme se fait sans aucun doute moins vibrante, mais on lui trouve d’autres qualités, notamment une sereine courtoisie qui semble faire défaut à beaucoup de grandes capitales.

Plaza de Armas
Le cÅ“ur traditionnel de la ville n’est autre que la Plaza de Armas, un joli square public garni d’arbres, de fontaines et de monuments où les familles aiment se promener. La Plaza est entouré de plusieurs des plus beaux édifices de Santiago et égayée par des restaurants en plein air, des musiciens itinérants et des artistes qui y exposent leurs Å“uvres. Derrière les façades des côtés sud et est du square se trouvent des passages couverts fort élégants connus sous le nom de portales.

Rues piétonnières du centre-ville

L’un des aspects du centre de Santiago que les visiteurs ne tardent pas à remarquer est son réseau de rues exclusivement piétonnières, élégamment revêtues de pierres blanches et grises disposées en bandes alternées.Ce réseau se compose essentiellement de trois rues : le Paseo Ahumada, la Calle Estado et le Paseo Huérfanos. Ces trois artères bourdonnent d’activité du début de la matinée au milieu de la soirée, des milliers d’employés de bureau et de consommateurs y déambulant d’un pas résolu en marquant à l’occasion une courte halte sur les bancs espacés à intervalles réguliers qui en ponctuent le tracé. La plupart des constructions qui bordent ces rues datent du début et du milieu du XXe siècle, et se révèlent assez basses pour permettre à la lumière du soleil d’envahir les lieux.

Plaza de la Constitución

La Plaza de la Constitución est un parc aménagé en face de l’institution locale qu’est l’hôtel Carrera, à l’ouest, et du Palacio de la Moneda, au sud. Construit vers la fin du XVIIIe siècle dans la plus pure tradition néoclassique par l’architecte italien Joaquín Toesca, le Palacio de la Moneda, majestueux édifice, tire son nom de sa vocation première, celle de siège de la Monnaie nationale. Il a par la suite abrité les bureaux des présidents chiliens, et c’est ici que Salvador Allende a trouvé la mort en 1973, au moment où le bâtiment essuyait le tir de l’armée putschiste.

Cerro San Cristóbal

Le Cerro San Cristóbal fait partie des contreforts andins et empiète sur le territoire de Santiago. Désigné du nom de Tupahue par les Mapuches, il culmine à 880 m au-dessus du niveau de la mer, ou à 320 m au-dessus de la Plaza de Armas du centre-ville, et offre des vues saisissantes sur la capitale et ses environs. Bien qu’il soit possible d’atteindre le sommet en voiture, il s’avère beaucoup plus intéressant de prendre le téléphérique ou le funiculaire pour s’y rendre.

Barrio Bellavista
Le quartier Bellavista est devenu, à Santiago, ce qui s’approche le plus d’un quartier vraiment bohème, avec de nombreux restaurants, cafés et bars, mais aussi des galeries d’art et des boutiques d’artisanat. Il se trouve coincé entre le Río Mapocho et le Cerro San Cristóbal, où se forme le Parque Metropolitano. Malheureusement, il n’y a guère de lieux d’hébergement à l’intention des visiteurs dans le secteur.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.