Évasion

L'île de Vancouver, côté jardin!

Geneviève Décarie, Guides de voyage Ulysse

La grande île de Vancouver s’étend sur plus de 500 km le long de la côte de la Colombie-Britannique. L’ouest de l’île a été fortement découpé par la mer, qui y a créé de grands et profonds fjords. À l’est, la topographie est beaucoup plus linéaire. Voici quelques arrêts incontournables.

La Cowichan Valley

  • Shawnigan Lake
    L’intérêt principal du joli village de Shawnigan Lake est, bien sûr, le lac du même nom. Il s’agit du plus important plan d’eau de la région, arrêt idéal pour se détendre après une longue journée de conduite. L’autre attrait important de l’endroit est le Kinsol Trestle, un des plus longs ponts de chemin de fer en bois au monde. Construit en 1921, il servait jadis au transport du minerai de cuivre.

  • Lake Cowichan
    Lake Cowichan est une petite localité construite sur les rives du lac qui lui a donné son nom. Le lac Cowichan est aussi appelé, par les Autoch­tones, Kaatza, qui signifie «le grand lac». Il est idéal pour la voile, la planche à voile, la natation ou toute autre activité nautique. Avec ses 30 km de long, il est un des plus grands plans d’eau de l’île de Vancouver.

    À 50 km à l’ouest se trouve le Carmanah Walbran Pro­vin­cial Park, une magnifique étendue sauvage. Il compte près de 17 000 ha de forêts anciennes qui prospèrent à l’abri des tronçonneuses dans un climat humide.

  • Les vins de la Cowichan Valley
    Juste au sud de la ville de Duncan se trouvent des vignobles produisant certains des vins les plus réputés de l’île de Vancouver. Une route des vins ouverte aux estivants, soit la route 1, entre Duncan et Victoria, conduit d’ailleurs à la plupart de ces domaines vinicoles, que l’on peut visiter afin de goûter à leurs nectars.

De Nanaimo à Tofino

  • Nanaimo
    Nanaimo est une ville importante en raison de sa liaison avec le continent, d’où les traversiers emmènent des centaines de vacanciers dans la région. Elle est située à 35 km de Vancouver, dont elle est séparée par le détroit de Georgie. Le Harbourside Walkway est une agréable promenade aménagée le long du front de mer de Nanaimo. Des parcs, des lieux historiques et des commerces le bordent.

  • Coombs
    Les Butterfly World and Gardens représentent le plus important habitat artificiel de papillons au Canada. Une forêt tropicale a été aménagée dans un environnement contrôlé afin de permettre à 80 espèces de papillons d’évoluer en toute liberté.

    La route vers Port Alberni passe à travers le MacMillan Provincial Park-Cathedral Grove, un endroit merveilleux et mystique. Les sapins de Douglas de cette forêt magnifique atteignent près de 80 m, certains ayant plus de 800 ans.

  • Réserve du parc national Pacific Rim, secteur de Long Beach
    Des kilomètres de plages désertes, bordées de forêts humides tempérées, longent cette magnifique réserve. Se rendre aux plages, aux sentiers de randonnée pédestre et aux différents services est facile, car ils sont très bien identifiés. Voilà un site enchanteur, reposant, vivifiant et ouvert toute l’année.

  • Tofino
    Tofino, située à l’extrémité nord-ouest de Long Beach, est une ville tranquille où les visiteurs discutent plein air et couchers de soleil. Les explorateurs espagnols Galiano et Valdés, qui ont découvert cette côte à l’été 1792, ont choisi le nom de Tofino en l’honneur de Vicente Tofino, leur professeur d’hydrographie.

De Telegraph Cove à Port Hardy

  • Telegraph Cove
    Cet éden reculé du littoral est de l’île de Vancouver était autrefois le point d’arrivée d’une ligne télégraphique qui longeait le rivage, d’où son nom de Telegraph Cove. Par la suite, une famille prospère acheta les terrains de la petite baie et y établit un moulin à scie. Le temps s’est arrêté depuis; les petites maisons ont été conservées, et des plaques commémoratives expliquent, le long du trottoir de bois, les grandes étapes du développement du village.

  • Alert Bay
    L’U’mista Cultural Centre présente l’histoire de la cérémonie du potlatch (qui signifie «donner») à travers l’histoire de la nation amérindienne des U’mista. Les Memorial Totems, à savoir le cimetière autochtone et les grands mâts totémiques, rendent compte de la richesse artistique des Amé­rin­diens.

  • Port Hardy
    Port Hardy est située à l’extrémité nord-est de l’île de Vancouver. Cette ville de pêcheurs et de travailleurs forestiers côtoie une faune marine et terrestre florissante. En plus de la pêche et de l’observation des baleines, on y pratique la marche en forêt dans le parc provincial de Cape Scott. Ce parc couvre 15 070 ha de forêts humides tempérées. Les deux tiers du front de mer de 64 km de long comportent des plages sablonneuses.

Articles récents du même sujet