Manger et boire local

Lauriers: ce qu’il faut savoir sur les chefs québécois de l’année 

Haute Gastronomie
Photo: Edward Howell/Unsplash

Le gala des Lauriers de la gastronomie a fait briller la culture culinaire québécoise à l’occasion de sa quatrième édition, qui s’est tenue lundi soir.  

La soirée a couronné 16 gagnant.e.s, en plus de remettre le prix hommage à l’équipe du mythique restaurant L’Express, situé rue Saint-Denis, à Montréal. Si cet établissement se passe de présentation, les autres lauréat.e.s restent peut-être à ce jour moins connu.e.s du grand public. Qu’à cela ne tienne! 

Restaurant de l’année – Battuto  

Paul Croteau et Guillaume St-Pierre du Battuto à Québec, ayant reçu le prix du meilleur restaurant de l'année aux Lauriers de la gastronomie.
Paul Croteau et Guillaume St-Pierre du Battuto à Québec, ayant reçu le prix du meilleur restaurant de l’année aux Lauriers de la gastronomie.

Qui aurait cru que la rivalité Québec-Montréal se traduirait jusque dans l’assiette? Si la métropole est bien connue pour ses bonnes tables, c’est une adresse de la Vieille Capitale qui a gagné les honneurs. Ouvert depuis 2016, le restaurant italien a trouvé une place dans le palmarès canadien des 100 meilleurs restaurants au pays à quatre reprises. Les propriétaires Guillaume St-Pierre (également chef), Paul Croteau et Pascal Bussières (aussi sommelier) n’ont pas caché leur surprise en montant sur scène pour récupérer leur prix et ont chaudement remercié leur équipe. 

Chef de l’année – Simon Mathys 

Le chef Simon Mathys du restaurant Mastard a été sacré meilleur chef de l'année aux Lauriers de la gastronomie 2022
Le chef Simon Mathys du restaurant Mastard a été sacré meilleur chef de l’année aux Lauriers de la gastronomie 2022

Le chef propriétaire du restaurant rosemontois Mastard était visiblement ému et surpris de remporter ce prix convoité. Sur scène, où il est allé récupérer son prix sous un tonnerre d’applaudissements, il s’est contenté de dire de sincères «merci». Anciennement chef du Manitoba, il avait été finaliste pour ce même prix en 2019, tandis que le Mastard en est à sa deuxième nomination dans la catégorie de restaurant de l’année en seulement 18 mois d’existence.  

Le Laurier du Public – Ricardo 

Ricardo Larrivée n’a pas besoin d’être introduit : entre son émission de cuisine, sa plateforme web, son magazine, ses boutiques et ses comptoirs, il n’y a pas personne au Québec qui peut ignorer qui il est! Absent lors du gala, c’est une membre de son équipe qui est allée récupérer le trophée. L’entreprise était d’ailleurs bien représentée, puisqu’Isabelle Desjardins Plante, qui est cheffe exécutive chez Ricardo en plus d’être juge à l’émission Les Chefs!, était là pour présenter un prix.  

Révélation de l’année – Dominic Labelle

Après un peu moins d’un an d’existence, la table champêtre Parcelles, qui est située à Austin en Estrie, a définitivement su attirer l’attention des gourmand.e.s de la grand’ ville! Il faut dire que Dominic Labelle est bien connu des restaurateur.rice.s montréalais.e.s, pour y avoir fait ses débuts dès l’adolescence. C’est d’ailleurs de là que lui vient le surnom Beau Bébé, scandé par la foule lorsqu’il est allé chercher son prix. Maraîcher biologique, chef et propriétaire, c’est en solo qu’il opère présentement.  

Cheffe pâtissière de l’année – Chloé Migneault-Lecavalier 

La cheffe et copropriétaire de la chocolaterie et pâtisserie montréalaise Lecavalier Petrone est connue pour ses créations qui sont si belles qu’on ose à peine les manger… quoiqu’une fois qu’on y a goûté, c’est dur de ne pas se laisser retenter! Chloé Migneault-Lecavalier avait déjà été nommée au gala des Lauriers en 2021 comme artisane de l’année avec sa collègue Loïse Desjardins-Petrone, catégorie dans laquelle les deux femmes étaient à nouveau sélectionnées cette année.  

Boulangers de l’année – Seth Gabrielse et Julien Roy 

Les copropriétaires d’Automne Boulangerie, petite boulangerie de quartier située dans Rosemont depuis 2016, avaient aussi été nommés pour le prix en 2019 et en 2021. Cette fois, c’était leur année! Leurs pains, qui varient en fonction des saisons (pas que l’automne), sont faits à la main et sur place avec un souci pour des ingrédients locaux, d’où les collaborations qu’ils ont développées avec des agriculteur.rice.s d’ici.  

Sommelier de l’année – Pier-Alexis Soulière 

En plus d’avoir le restaurant de l’année, la ville de Québec a le meilleur sommelier! C’est chez Le Clan, la nouvelle table du chef propriétaire Stéphane Modat, qu’on peut profiter de sa sélection de bons jus. Pier-Alexis Soulière laisse cependant sa marque depuis plusieurs années déjà. La preuve : en 2020, il était nommé meilleur sommelier au Canada, tandis qu’en 2018, il a reçu le titre de meilleur sommelier d’Amérique. Rien de moins!  

Mixologue ou bartender de l’année – Claudia Doyon  

Mixologue et directrice générale de la Distillerie de la Chaufferie, à Granby, en plus d’être cofondatrice de l’entreprise Amer Kebek, Claudia Doyon, qui avait déjà été nommée pour ce même prix l’an dernier, se passionne pour le terroir et les saveurs boréales. Thé des bois, camerises et têtes de violon sont parmi les ingrédients mis en valeur dans ses cocktails.  

Prix du meilleur service – Pierre Jullien

Pierre Julien / Photo : Gracieuseté Lauriers

Copropriétaire du restaurant italien Graziella – installé dans le Vieux-Montréal depuis 2007 – avec sa conjointe Graziella Battista et Alexandre Gagnon, Pierre Jullien en était à sa première nomination aux Lauriers. L’établissement avait cependant déjà trouvé sa place parmi les finalistes dans la catégorie chef.fe de l’année en 2021.  

Producteurs de boissons de l’année – Grégoire Bluteau, Charles Boissonneau, Enrico Bouchard et Martin Brisson 

Le quatuor est derrière la distillerie Menaud, située à Clermont. On remarque leurs bouteilles pour leur design épuré qui se distingue des autres et on s’émerveille devant leurs bières et spiritueux concoctés à partir de produits de la belle région de Charlevoix.  

Producteurs de l’année – Christian Lefebvre et Carole Marcoux 

Les propriétaires de l’élevage Le Porc de Beaurivage, à Saint-Patrice-de-Beaurivage, ont à cœur d’offrir du porc nourri à 100% de grain végétal. Installés sur la ferme familiale depuis quatre générations, leurs produits se retrouvent sur le menu de plusieurs bonnes tables de la province.  

Artisane de l’année – Chloé Gervais-Fredette 

La chocolatière propriétaire de Les Chocolats de Chloé, dont la boutique est installée à Montréal, avait été nommée dans cette même catégorie en 2019. Ses gâteries sont faites à la main dans le local du Plateau-Mont-Royal! 

Entreprise ou initiative de l’année – Les Filles Fattoush 

En fondant leur entreprise en 2017, Adelle Tarzibachi et Josette Gauthier voulaient aider les nouvelles arrivantes syriennes en leur offrant un emploi. Du même souffle, elles ont contribué à faire connaître la cuisine de ce pays par les épices, les plats préparés et le livre de recettes qu’elles ont lancées l’automne dernier.  

Prix du rayonnement de la culture culinaire – Caribou 

La mission du magazine Caribou, c’est exactement ça : faire rayonner la culture culinaire du Québec. Fondé en 2014 par Daniel Barbeau, Vincent Fortier, Tania Jiménez, Audrey Lavoie, Véronique Leduc et Geneviève Vézina-Montplaisir, il mise sur les produits et artisan.e.s d’ici. 

Évènement de l’année – Cuisine, Cinéma & Confidences 

Festival de trois jours à Baie-St-Paul qui a connu une belle et remarquée première édition l’automne dernier, il est en bonne voie de devenir un rendez-vous de choix pour les «épicurieux.euses» de la province. Dur de dire non à un lancement de bière par ici, un atelier de pâtes par là et un bon film. 

Prix du tourisme gastronomique – Gourmet Sauvage 

Si l’entreprise fondée par Gérald Le Gal a presque 30 ans, elle passionne le grand public plus que jamais avec ses produits, son livre et ses ateliers qui mettent en valeur les plantes indigènes. Gourmet Sauvage permet surtout de reconnecter avec le meilleur de ce que la nature a à offrir. 

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet