Jeux de société
18:17 13 juillet 2020 | mise à jour le: 14 juillet 2020 à 00:30 temps de lecture: 4 minutes

Jeu du Lundi : Room-25

Jeu du Lundi : Room-25

Tous les lundis, le Ludologue présente un jeu de société. Qu’il soit récent ou sorti il y a 50 ans, le jeu sera tout le temps un coup de cœur personnel.

Si vous êtes un jeune des années 80-90, vous avez sûrement entendu parler ou vu le film Cube. Dystopie minimaliste traitant de l’absurdité de la condition humaine, le film suit un groupe aux membres hétéroclites prisonniers perdus dans ce qui semble être une prison cubique. En réalité, plus qu’une prison car chacune des salles qui la compose peut être mortelle. Mais la véritable menace est l’être humain… Ce film canadien atypique a clairement inspiré l’auteur du jeu d’aujourd’hui : Room-25.

Et donc, qu’est-ce que c’est que ce jeu?

Dans Room-25, les joueurs incarnent les malheureux prisonniers d’un labyrinthe de 25 salles qui sert de cadre à une sorte de télé-réalité tordue. L’objectif est de trouver la sortie en vie ; la fameuse 25e salle. Pour espérer survivre, il faudra travailler avec les autres joueurs, mais pas tant, car selon le mode de jeu, il est possible que des traitres se cachent parmi les joueurs.

Versatile, le jeu propose 3 modes de jeux : chacun pour soi, coopératif ou semi-coopératif. Dans le premier mode, l’objectif est d’être le premier à s’échapper en vie. Dans le second, les joueurs ont un nombre de tours limités pour espérer s’en sortie. Finalement, le dernier mode, le plus retord, certains des joueurs sont des gardiens qui veulent empêcher les prisonniers de s’échappe, quitte à les éliminer.

Mécaniquement, le jeu repose sur un système de programmation d’action où l’on peut, par exemple, se déplacer dans une salle voisine ou, si on est plus tordu, pousser un adversaire dans salle. Car, celles-ci sont parfois mortelles : flammes, gaz empoisonnés, pics acérés. Heureusement, les joueurs peuvent aussi décider d’observer se qui se cache dans une salle sans y entrer. Et pour couronner le tout, les joueurs peuvent finalement, changer la disposition des salles!

Ainsi, on se retrouve avec mélange bien dosé de coopératif/bluff, programmation d’actions, mémoire et . Un jeu au thème un peu tordu qui plaira clairement aux amateurs de science-fiction dystopique.

Room-25 – 1-6 joueurs – 30 min. – 13+

À essayer si :

  • Vous appréciez un jeu qui peut se moduler : plusieurs modes de jeux, plusieurs tuiles différents, etc.
  • Vous cherchez un jeu avec un thème hors normes.
  • Vous aimez les jeux tendus où vous sentez que la moindre erreur peut vous faire perdre et où vous ne pouvez totalement faire confiance aux autres.

À éviter si :

  • Vous n’aimez pas les jeux où vous pouvez être éliminés dès le premier tour.
  • Les ambiance angoissantes et les thèmes à la limite malsains (prisonniers luttant pour leur survie) vous rebutent.
  • Vous êtes moins de 4 joueurs dans votre groupe de prisonniers.

Un texte de Sylvain A. « Ludologue » Trottier

Articles similaires