Soutenez

Le Baiser Interdit revient au Club L

La pièce Le Baiser Interdit sera présenté les 19 et 20 août au resto-lounge libertin Club L. Photo: Gracieuseté/Cirque Intime

Après une année d’interruption forcée en raison de la pandémie de la COVID-19, le spectacle Le Baiser Interdit revient à Montréal. Il sera présenté les 19 et 20 août seulement au resto-lounge libertin Club L, sur la rue Jean-Talon, dans Villeray.

Réservé pour les adultes de dix-huit ans et plus, la pièce a été créée en 2020 en pleine crise sanitaire. Les interprètes de l’œuvre Lysandre Murphy-Gauthier et David Menes Rodriguez, sont en couple depuis treize ans.

Ils ont donné une dizaine de représentations au Club L en septembre 2020 avant la fermeture obligatoire des restaurants le mois suivant.

Toutefois, au moment de la réouverture du Club L en juin 2021, la direction de celui-ci a rappelé le duo pour qu’il puisse offrir quelques performances.

«Il y avait une forte demande du resto et du public également pour qu’on revienne. On a immédiatement accepté», explique Lysandre Murphy-Gauthier.

Le couple mis à l’avant-plan

Le Baiser Interdit aborde principalement le thème de l’amour et tous les aspects qui tournent autour de l’enjeu au travers de plusieurs performances artistiques «caressantes et provocantes».

«Sur la route soyeuse des passions interdites, un couple néophyte s’aventure sur la voie du libertinage. Un couple amoureux explore tout d’abord candidement, puis plus librement, leurs fantasmes secrets et leurs jeux coquins », indique le communiqué de presse de la pièce.

«En incarnant des personnages, un contexte, une relation d’ouverture, on tente de contribuer à réduire l’incompréhension, la jalousie et la violence entre les couples.»

Lysandre Murphy-Gauthier, interprète du spectacle Le Baiser Interdit 

Pour les deux interprètes, il est nécessaire d’aborder ces enjeux-là et de les démystifier.

«En incarnant des personnages et un contexte, on tente de contribuer à réduire l’incompréhension, la jalousie et la violence entre les couples», mentionne Mme Murphy-Gauthier.

Il est possible que les membres d’un couple se demande s’ils sont faits pour être ensemble encore, s’ils se voient avec quelqu’un d’autre , rajoute David Menes Rodriguez, artiste multidisciplinaire montréalais d’origine espagnole.

De plus, après la représentation du 19 août, les deux interprètes vont offrir une période de discussion aux personnes intéressées à échanger sur l’intimité et la performance. Plusieurs sujets d’actualité seront abordés: polyamour, BDSM, bisexualité, jalousie et consentement.

«On espère que les gens curieux de cet univers-là voudront s’exprimer sur ce sujet si important. On veut aborder le thème de l’amour et du couple dans une ambiance décontractée dans le simple désir de discuter», rajoute Lysandre Murphy-Gauthier.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.