Local

Inauguration du nouveau centre de tri d’Amazon à Coteau-du-Lac

Centre de tri Amazon
Le centre de tri vu de l’intérieur Photo: Olivier Boivin/Métro

Le géant du commerce électronique Amazon a inauguré un nouveau centre de tri à Coteau-du-Lac. Il espère combler les 500 à 600 postes créés par l’ouverture de son plus grand entrepôt au Canada d’ici la fin de l’année.

Le site, surnommé YUL9, est situé dans le parc industriel Alta de Coteau-du-Lac. Fort d’une superficie de 67 000 mètres carrés, il permettra d’acheminer des colis à travers l’est du Canada.

Bien que quelques postes soient déjà pourvus, il en reste encore plusieurs à combler avant que les nouvelles installations atteignent leur vitesse de croisière. Au total, entre 500 et 600 emplois devraient être créés dans la région à plus ou moins long terme. Malgré la pénurie de main-d’œuvre, assure la directrice de site pour Amazon Canada, Anamaria Zammit. «Près de 90 employés ont déjà commencé à travailler à YUL9, explique-t-elle. Ce n’est donc plus qu’une question de temps.»

Le bâtiment comprend vingt-six baies de chargement et déchargement pour accueillir les camions-remorques. Avec son nouveau centre de tri, Amazon compte ainsi améliorer son efficacité et surtout accroître sa rapidité de livraison dans l’est du Canada.

Plaque tournante

Si le géant du commerce électronique s’est établi dans la région, c’est parce qu’elle bénéficie d’une position géographique de choix. Environ 75% des biens échangés par le Québec avec l’Ontario et les États-Unis transitent par Vaudreuil-Soulanges par route ou par rail.

«C’est la porte d’entrée logistique la plus importante au Québec et, par conséquent, une sphère d’activité qui occupe une place cruciale dans l’économie de Vaudreuil-Soulanges, indique la directrice générale de Développement Vaudreuil-Soulanges (DEV), Joanne Brunet. Amazon vient s’ajouter à 600 entreprises qui génèrent 6000 emplois dans la région en logistique.» 

DEV souhaite continuer à développer le secteur de la distribution, notamment dans le parc industriel ALTA, où il reste encore plusieurs terrains de disponibles spécialement pour de la grande distribution.

«On est extrêmement bien situé pour ceux qui cherchent à éviter l’île de Montréal, continue la directrice générale. Dans un rayon de 60 kilomètres, les entreprises peuvent rejoindre par livraison plus de deux millions de personnes.»

Selon Mme Brunet, un bassin important de la population de Vaudreuil-Soulanges pourrait être tenté de travailler dans le domaine de la logistique. «Il y a plus de 40 000 personnes qui sortent de la région pour travailler et qui pourraient potentiellement vouloir travailler plus près de chez eux», estime-t-elle.

D’ici à ce que tous les postes d’Amazon soient pourvus, le centre de tri, entré officiellement en fonction le 27 octobre dernier, compte augmenter graduellement sa cadence de tri au cours des six prochains mois.

Robotique

Le centre de tri de Coteau-du-Lac sera le premier au Canada à intégrer les nouveaux systèmes robotisés de gestion de commande d’Amazon Robotics en 2022. 

Ceux-ci travailleront de concert avec les employés, sans les remplacer, assure-t-on, afin de faciliter certaines tâches comme le tri de différents colis et le transport de marchandises sur de grandes distances à l’intérieur de l’entrepôt. 

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet