Local

Un franc succès pour la 10e édition du Festival Phénomena

Des représentations dans des lieux insolites pour la 10e édition du Festival Phénomena
Des représentations dans des lieux insolites pour la 10e édition du Festival Phénomena Photo: Caroline Hayeur

Pour sa 10e édition, le Festival Phénomena a rencontré un grand succès. Alors que la pandémie avait obligé à faire la 9e édition en ligne, c’est bien en personne qu’a eu lieu cette édition « anniversaire ».

Phénomena est un festival atypique qui se donne comme objectif de mettre de l’avant des artistes inclassables. On y retrouve toute sorte de représentation que ce soit du théâtre, de la danse, des installations artistiques ou encore de la danse.

Cette année, les organisateurs voulaient s’assurer que la pandémie ne gâchera pas la fête. C’est pourquoi huit performances en extérieur étaient organisées telles que le spectacle Danse ton parc de Hélène Langevin ou la représentation de Peter Trosztmer. Cette dernière a eu lieu dans un stationnement du quartier industriel de Griffintown.

Ces performances en extérieurs se sont additionnées à huit spectacles en salle et à deux expositions.

La diversité mise à l’honneur

Le Festival Phénomena s’est donné le mandat d’intégré la diversité en son cœur. Pour ce faire, les organisateurs ont fait appel à une commissaire à la diversité. Son rôle était de proposer des artistes émergents tous issus de la diversité.

L’équipe de Phénomena a aussi mis sur pied un collectif de six artistes sourds. Ils ont pu ensemble mettre en place le spectacle l’Oeil éveillé. Cela a notamment permit de sensibiliser le public à la communauté de personnes sourdes.

Pour souligner cette édition « anniversaire », une exposition photo de Caroline Hayeur a été mise en place. Elle a ainsi permit de revenir en image sur le Festival Phénomena depuis sa création.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité du Plateau – Mont-Royal.

Articles récents du même sujet