Local

Le non-déneigement de la piste du Canal-de-Lachine fait polémique

Déneigement Canal-de-Lachine
Des promeneurs sur le sentier hivernal du Canal-de-Lachine. Photo: Gracieuseté, Parcs Canada

Dans l’arrondissement du Sud-Ouest, Parcs Canada annonce que la piste du Canal-de-Lachine sera damée, sur presque toute sa longueur, cet hiver.

Une bonne nouvelle selon Parcs Canada, qui met en avant toute une liste d’activités hivernales possibles sur ce sentier hivernal de 13 km, qui s’étend de l’écluse n °5 jusqu’au Vieux-Port de Montréal.

Selon l’organisme, le damage de la piste bénéficiera à l’ensemble de la population. Elle pourra y pratiquer le fatbike, la raquette, la course à pied et la marche.

Une déception pour les cyclistes

De leur côté, la Coalition mobilité active Montréal et l’Association pour la mobilité active du Canal-de-Lachine font savoir que les cyclistes sont «déçus» par la décision de Parcs Canada de ne pas déneiger la piste du Canal-de-Lachine.

Par voie de communiqué, les cyclistes rappellent que «l’hiver passé, Parcs Canada a effectué des essais de damage de quelques tronçons de pistes pour attirer des activités hivernales […]. Mais, les cyclistes et les joggeurs ont trouvé ces pistes non sécuritaires.»

Un joggeur et un promeneur avec son chien profitent du sentier hivernal du Canal-de-Lachine. Photo : Parcs Canada

Pourtant, l’hiver passé, des essais de déneigement du tronçon de la piste cyclable du Canal-de-Lachine, entre Atwater et le centre-ville, ont été effectués par l’arrondissement du Sud-Ouest.   
Selon la Coalition mobilité active Montréal et l’Association pour la mobilité active du Canal-de-Lachine, «ces essais ont démontré qu’un déneigement de qualité suffisante est faisable avec les équipements de déneigement classiques». 

Toujours selon les deux associations, Parcs Canada s’était engagé à consulter les cyclistes au sujet des plans de gestion hivernale des pistes. 
Or, les cyclistes n’auraient été finalement informés que lors de la réunion du 19 novembre dernier, de la décision de Parcs Canada ne pas faire le déneigement des pistes multifonctionnelles cet hiver.

«Parcs Canada semble penser que les personnes avec vélos de ville typiques (pas de pneus cloutés, etc.), et souvent avec un enfant assis derrière ou assis dans une remorque, peuvent rouler sur des pistes damées pour leurs déplacements entre le Grand Sud-Ouest et le centre-ville», précisent la Coalition mobilité active Montréal et l’Association pour la mobilité active du Canal-de-Lachine.

«Mais à Montréal, chaque fois que la température monte au-dessus de zéro le jour, la couche de neige molle est abîmée par le passage de piétons, joggeurs et cyclistes. Quand la température descend la nuit, la couche de neige abîmée devient glacée.»  

Une piste sécuritaire hivernale

Depuis plus de 10 ans, des organismes de mobilité active demandent qu’une piste multifonctionnelle du Canal-de-Lachine soit déneigée.

Selon les associations, cette piste permettrait aux cyclistes, joggeurs et piétons de continuer à se déplacer en sécurité en hiver. Car «pour que le vélo devienne un mode de transport viable, les pistes doivent être accessibles et sécuritaires 12 mois par année».     

La Coalition mobilité active Montréal et l’Association pour la mobilité active du Canal-de-Lachine demandent à Parcs Canada «de déneiger un tronçon de la piste cet hiver, et au ministre de faire le nécessaire pour assurer le déneigement».

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Sud-Ouest.

Articles récents du même sujet