Local

Un nouvel exécutif et des nominations au Conseil jeunesse de Montréal

Conseil jeunesse Montréal
Logo officiel du Conseil jeunesse de Montréal. Photo: Ville de Montréal

Le Conseil jeunesse de Montréal (CjM) annonce la désignation de son exécutif et des nouvelles nominations.

Les jeunes désignés sont originaires de l’île de Montréal ou habitent différents arrondissements de celle-ci, laquelle se voit ainsi bien représentée.

Un nouveau président

Pentcho Tchomakov amorce un premier mandat à la présidence du Conseil jeunesse de Montréal.

Originaire de la Bulgarie, mais ayant vécu presque toute sa vie à Montréal, Pentcho Tchomakov vit dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. Il travaille comme ingénieur en intelligence artificielle et des données chez Merck, et vient de terminer une maîtrise en génie informatique à l’École polytechnique de Montréal.

Pentcho Tchomakov a longtemps été impliqué dans des associations étudiantes de génie autant à l’Université McGill qu’à l’échelle pancanadienne. Il a organisé de nombreuses conférences sur le leadership ainsi que la diversité et l’inclusion en génie.

Le nouveau président souhaite faire une carrière en diplomatie technologique, et poursuivre son parcours au sein du CjM en se concentrant sur l’action citoyenne des jeunes, le transport, les services en commun et la planification de la ville intelligente du 21e siècle.

Nouveaux mandats à la vice-présidence

Pascal-Olivier Dumas-Dubreuil, élu vice-président du Conseil jeunesse de Montréal, est originaire du quartier Ahuntsic et réside maintenant dans Villeray. Titulaire d’un baccalauréat en philosophie de l’Université de Montréal, il poursuit ses études à la maîtrise en philosophie. Ses recherches portent principalement sur la philosophie de la perception, la phénoménologie, la philosophie du langage et la normativité. L’élu s’intéresse à la représentativité démocratique, à la mobilité durable, à la préservation de l’environnement et de la biodiversité, au rayonnement du patrimoine culturel, et à la lutte contre les inégalités sociales.

Shophika Vaithyanathasarma, née à Montréal et d’origine sri-lankaise, est aussi la nouvelle vice-présidente du Conseil jeunesse de Montréal.
Finissante au baccalauréat en mathématiques et sociologie à l’Université de Montréal, elle était récipiendaire en 2018 de la prestigieuse bourse TD pour l’ampleur et la qualité de ses engagements dans la collectivité. Elle s’implique dans son association étudiante, au sein de nombreux comités à l’université, auprès de Tel-jeunes pour faire rayonner la diversité, mais aussi auprès des personnes âgées au CIUSSS d’arrondissement.

Les nouveaux membres

Le Conseil jeunesse de Montréal compte aussi trois nouveaux membres au sein de son comité.

Abdenour Douraid, résidant de Saint-Léonard, étudie en sciences de la santé au collège de Maisonneuve. Il a entre autres activement participé à l’organisation d’une rencontre entre la députée fédérale et certains commandants du SPVM, à la suite de violences liées aux armes à feu dans son quartier. Son implication lui a valu la Médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse, reconnaissance soulignée par le premier ministre François Legault.

Thomas Faustin, passionné des relations internationales, est né à Montréal et a été élevé par deux parents français sur Le Plateau-Mont-Royal.
Il termine son baccalauréat en relations internationales et droit international à l’UQAM. Il est notamment impliqué dans l’organisation Égides pour la protection des droits LGBTQ2IA+ au sein de la francophonie, sensible à l’importance de l’intégration urbaine, de l’aménagement et de l’accès aux ressources locales pour les populations LGBTQ2IA+.

Enfin, Ghassen Soufi, né en Tunisie, a immigré à Montréal à l’âge de six ans et réside maintenant dans le Sud-Ouest. Il a complété sa formation médicale à l’Université McGill en 2020 et poursuit ses études postdoctorales et sa résidence en psychiatrie dans les centres hospitaliers universitaires affiliés à McGill. Ghassen Soufi s’interroge sur la manière dont certains groupes diffèrent dans leurs démarches pour accéder aux différents services de santé et sociaux. Il a occupé la vice-présidence de l’organe politique de son corps étudiant à McGill, et poursuit ses activités de recherche sur les thèmes de l’accès aux logements abordables et aux emplois pour les itinérants montréalais souffrant de troubles mentaux graves.

La mission du Conseil jeunesse de Montréal

Le Conseil jeunesse de Montréal a pour mandat de conseiller le conseil de la ville sur toutes les questions relatives aux jeunes âgés de 12 à 30 ans.

Il s’assure de la prise en compte des préoccupations de la jeunesse dans les décisions de l’administration municipale.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Sud-Ouest.

Articles récents du même sujet