Local

Des cadeaux de Noël pour 2100 aînés de l’Ouest-de-l’Île

Santa to a Senior MTL
Alana Edwards a fondé Santa to a Senior MTL en 2019. Cette année, elle visite 26 centres pour personnes âgées lors de la distribution de cadeaux. Photo: Denis Germain,Métro

Alana Edwards a des cadeaux par-dessus la tête. Des enfants se faufilent entre les piles d’objets que leurs parents emballent. D’autres bénévoles écrivent sur chaque colis le nom de son destinataire. Cette année, 2100 résidents de centres pour personnes âgées ont demandé des couvertures, des châles, des bijoux ou encore des articles de toilette à Santa to a Senior MTL. «Mes enfants nous aident à vérifier les numéros de chambre», affirme sa fondatrice qui s’occupe de ses trois enfants et de sa mère qui souffre de la maladie d’Alzheimer. «Santa to a Senior permet de renouer le passé et l’avenir», estime la femme de 36 ans.

Plus de 3500 cadeaux personnalisés ont été recueillis, emballées et distribués en 2021 par Santa to a Senior MTL. (Photo: Denis Germain/Métro)

Comment ça marche?

Lors de la première édition en 2019, la résidente de Kirkland avait contacté la résidence Pavillons LaSalle où elle avait travaillé comme coordonnatrice en loisirs des années plus tôt. Alors que Santa to a Senior prévoyait rejoindre 200 résidents, la première édition a permis à 500 personnes âgées de déballer un cadeau pour les Fêtes. L’an dernier, 1000. Cette année, les 26 centres d’hébergement participants ont recueilli les souhaits de chaque résident. Pour chaque aîné, une étiquette personnalisée a été accrochée sur un des sapins des dix commerces participants de l’Ouest-de-l’Île. Les clients de ces commerces les retirent, puis font l’achat d’un article de moins de 30$ et l’apportent au point de collecte. L’équipe de 18 bénévoles s’occupe ensuite de les récupérer et d’en assurer la distribution dans les centres d’hébergement.

Noël en résidence

Quatre CHSLD de l’Ouest-de-l’Île figurent parmi les 26 centres de personnes âgées à avoir répondu à l’appel. Martine Daigneault, directrice adjointe au Soutien à l’autonomie des personnes âgées du CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île, rappelle que, bien que l’isolement ait été accentué par la pandémie, il ne s’agit pas d’un phénomène nouveau pour sa clientèle. «Certains résidents ont des familles très impliquées, d’autres reçoivent peu ou pas de visites», constate la gestionnaire. «Ce n’est pas juste le cadeau qui est important, c’est aussi l’activité qui l’accompagne, les repas, les loisirs», souligne-t-elle.

En effet, le personnel doit s’acquitter des tâches habituelles en plus de parer les résidents pour les festivités: les vêtir de leurs plus élégants habits, faire les plus belles coiffures, préparer des repas spéciaux. C’est une question de leur offrir du plaisir, résume Martine Daigneault.

Briser la solitude de certaines personnes âgées est certes au cœur de Santa to a Senior MTL. Il existe d’autres initiatives du genre en Amérique du Nord, mais celle d’Alana Edwards serait la seule au Québec. L’avenir dira s’il s’agira de la première.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de l’Ouest-de-l’île.

Articles récents du même sujet