Ahuntsic-Cartierville
16:44 1 septembre 2016 | mise à jour le: 1 septembre 2016 à 16:45 temps de lecture: 3 minutes

La place Iona-Monahan inaugurée officiellement

La place Iona-Monahan inaugurée officiellement
Photo: Amine Esseghir/TC Media

La nouvelle place du quartier de la mode, située à l’angle de la rue Chabanel et de l’avenue de l’Esplanade, a été inaugurée le 1er septembre. Elle a été baptisée Iona Monahan, en l’honneur de la journaliste qui a fait le plus connaître la création de vêtements canadiens dans le monde. Une occasion pour les élus de donner un nom de femme à un lieu public comme souhaité par l’administration Coderre depuis quelques mois.

L'aménagement de la place Iona-Monahan est inspiré par le monde de la mode. Photo: Amine Esseghir/TC Media
L’aménagement de la place Iona-Monahan est inspiré par le monde de la mode. Photo: Amine Esseghir/TC Media

La place a été aménagée à l’endroit où se trouvait une ancienne station-service fermée depuis de nombreuses années. Cet espace convivial fait partie des actions destinées à donner un nouvel essor urbain au secteur du textile dans le quartier Chabanel. Les travaux de construction ont été lancés en 2015 pour un montant de près de 1 M$.

«Nous cherchions un nom et la créatrice de mode Marie Saint-Pierre a proposé Iona Monahan. Cela tombait bien au moment où on voulait donner des noms de femmes à des lieux publics à Montréal», souligne Pierre Desrochers, conseiller de Saint-Sulpice et président du comité exécutif de la ville de Montréal.

L’aménagement de cette place a fait l’objet d’une importante consultation publique pour répondre aux attentes des résidents des environs.  Une centaine de bancs ont été installés, la moitié de l’espace a été végétalisé et une fontaine qui permet d’irriguer les plantes a été installée. «Il y a des éclairages DEL qui illumineront les lieux la nuit ainsi que la connexion WiFi gratuite, fait remarquer M. Desrochers. Nous espérons en faire aussi un lieu d’animation publique pour les résidents du quartier.»

Iona Monahan, en 1969, au Montreal Star. Photo: Collaboration spéciale/Paul Taillefer
Iona Monahan, en 1969, au Montreal Star. Photo: Collaboration spéciale/Paul Taillefer

Un nom sacré pour la mode
Iona Monahan est née en 1923. Elle a fait son entrée dans l’industrie de la mode à la fin des années 1940 et a rejoint le célèbre photographe Sam Getz en tant que rédactrice.

«C’était une femme d’une très grande rigueur et très dure avec nous», se souvient Jacqueline Gilbert, mannequin qui avait fait le tour du monde avec Iona Monahan en 1958 pour présenter les créations canadiennes dans les grandes capitales de la mode.

Les textes de la journaliste sont parus ensuite durant six mois dans le mensuel Mayfair, en février 1959. Jusqu’en 1970, elle collabore avec divers magazines tels que The Montrealer et Fashion en tant que rédactrice en chef et journaliste. Elle produit également des reportages pour la télévision de CBC.

À partir de 1978, elle entre à la rédaction de The Gazette où elle va signer des articles jusqu’en 2002. «Ses reportages ont permis à The Gazette de vendre plus de copies qu’il n’en a jamais vendues», souligne Marie Saint-Pierre.

Mme Monahan a été nommée membre de l’Ordre du Canada, en 1985, en reconnaissance du rayonnement qu’elle a donné à la mode canadienne. Elle a été également désignée «Femme de l’année» par Fashion Canada vers la fin des années 1970. Elle est décédée en 2006.