Actualités

Six demandes de référendum pour un projet immobilier

Six demandes de référendum pour un projet immobilier
Photo: Amine Esseghir/TC Media

Le projet d’immeubles sur l’ancien site du terminus de bus de la Société de transport de Laval pourrait se décider par référendum. Six demandes en ce sens ont été reçues par l’arrondissement au 2 novembre, date limite de dépôt.

S’il pouvait se tenir, ce serait le dernier référendum du genre. La nouvelle loi sur la métropole prévoit d’autres moyens de consultations qui restent à définir.

Le terrain du terminus situé à proximité de la station de métro Henri-Bourassa a été acquis en juillet par le promoteur immobilier TGTA. Un ensemble de 200 logements devrait y être érigé.

Le projet a été présenté en consultation publique le 26 septembre, car celui-ci nécessite plusieurs dérogations avant son acceptation par l’arrondissement.

Le constructeur doit être autorisé notamment à dépasser les quatre étages et à exclure les commerces et services en façade des rues. La demande d’approbation référendaire devait être signée par 12 résidents des environs.

«L’arrondissement a reçu six demandes d’approbation référendaires valides, souligne Michèle Blais, chargée de communication. La prochaine étape consistera à adopter les résolutions afférentes au conseil d’arrondissement.»

Il est fort à parier que la résolution ne sera pas inscrite au prochain ordre du jour du conseil d’arrondissement. «Il est prématuré de donner des dates précises quant au  moment où cette étape se concrétisera», indique Mme Blais.

Une fois la résolution adoptée, un registre devrait être ouvert pour que les mêmes citoyens demandeurs apposent leur signature aux bureaux de l’arrondissement. Un avis sera publié pour informer la population.

À la suite de cette étape, un référendum devrait être organisé par le Directeur général des élections du Québec.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *