Ahuntsic-Cartierville
17:35 15 juin 2020 | mise à jour le: 16 juin 2020 à 11:16 temps de lecture: 3 minutes

Des légumes frais partout et pour tous à Ahuntsic-Cartierville

Des légumes frais partout et pour tous à Ahuntsic-Cartierville
Photo: ArchivesLe Marché Ahuntsic-Cartierville (MAC) tient depuis 2017 son kiosque de fruits et légumes près de la station de métro Sauvé. Outre les produits frais, il propose aussi du pain et des confiseries faits localement.

Trois mini marchés maraîchers seront organisés sur le territoire d’Ahuntsic-Cartierville cet été. Le but est de rapprocher les producteurs des consommateurs en plus de favoriser la production locale de fruits et légumes.

Le projet «Au courant de l’agriculture», situé sur la rue Berri, au sud de la voie ferrée dans le quartier Saint-Sulpice, pourra vendre directement à la population légumes et œufs frais. Le terrain est en partie une emprise d’Hydro-Québec qui y a aménagé des jardins et a installé un système d’irrigation en 2018.

L’an dernier, l’arrondissement y avait créé un poulailler urbain pour vulgariser l’élevage de gallinacés en ville. «Cette année, nous allons autoriser l’organisme Ville en vert à cultiver le terrain de manière importante pour nourrir les gens», relève la mairesse Émilie Thuillier.

Il s’agit d’un «site de production maraîchère intensive» qui permettrait d’approvisionner un organisme en sécurité alimentaire. Une partie de la production sera réservée aux bénévoles qui travailleront sur place et une autre sera destinée à la vente directe, sur place.

«Quand les gens parlent de circuits courts et de production locale, nous avons tout compris et nous le mettons en œuvre», relève la mairesse.

Légumes bio à Cartierville

Initiative lancée en 2019 à Cartierville, le projet d’agriculture urbaine Fourche et fourchette permet de produire d’importantes quantités de légumes bio. Ce potager en pleine terre est soutenu par l’organisme Ville en vert.

Il est aménagé derrière le futur centre communautaire et culturel de Cartierville, sur la rue Grenet. Plus qu’un jardin communautaire, il est destiné à combler une partie du déficit en produits frais dans ce secteur pour aider les personnes vulnérables.

La vente principale se fera sous forme de paniers hebdomadaires pour des gens préalablement inscrits. «C’est une dizaine de personnes en situation de précarité financière et une autre dizaine de gens confinés à cause de la COVID, des personnes âgées ou des familles nombreuses qui ont besoin de soutien», fait savoir la responsable de la production maraîchère chez Ville en vert, Héloïse de Bortoli.

Le mode de distribution était dans le projet initial et n’est donc pas lié à la situation sanitaire actuelle. «Nous voulions diversifier l’offre à Bordeaux-Cartierville et rejoindre des gens de manière très précise», dit Mme de Bortoli.

Les premières récoltes devraient avoir lieu au début juillet si la météo est clémente. Les surplus de production seront vendus directement au public. L’arrondissement a autorisé l’implantation de kiosques dans le quartier.

«Nous pourrons faire des ventes au jardin ou sous forme d’autocueillette ainsi que dans des points de vente au parc de Mésy et Gouin», relève Mme Bortoli.

Partout

Marché Ahuntsic-Cartierville (MAC), première initiative dans l’arrondissement poursuivra ses tournées des résidences pour personnes âgées pour rapprocher les produits alimentaires frais des consommateurs.

Il installera son camion trois matinées par semaine près des résidences l’Amitié, Villa Raimbault et Berthiaume-du Tremblay. De plus, les après-midi, du lundi au vendredi, il ouvrira son kiosque de fruits et légumes près de la station de métro Sauvé.

Le MAC sera aussi partie prenante du marché maraîcher hebdomadaire qui se tiendra près du pavillon d’accueil du parcours Gouin, sur la rue Basile-Routhier cet été.

Articles similaires