Ahuntsic-Cartierville

Chantal Huot: circulation, sécurité et aînés au centre des enjeux

Chantal Huot
La candidate à la mairie d'Ahuntsic-Cartierville pour Ensemble Montréal se présente pour la première fois. Photo: Gracieuseté

Chantal Huot habite Ahuntsic-Cartierville depuis presque dix ans. Le 7 novembre prochain, la candidate à la mairie d’Ahuntsic-Cartierville pour Ensemble Montréal tentera de laisser sa marque sur l’arrondissement. À l’approche des élections municipales, Métro s’est entretenu avec elle afin d’en apprendre plus sur ses ambitions pour l’arrondissement.

L’intérêt de Chantal Huot pour la politique ne date pas d’hier. Elle a commencé à militer vers l’âge de 16 ans et a par la suite travaillé en tant qu’attachée de presse et attachée politique dans divers cabinets ministériels. Bien qu’elle ait attendu quelques années avant de se présenter en politique, notamment afin d’élever ses enfants, l’attitude de l’administration actuelle, qui dirige sans consulter la population d’après elle, l’a convaincue de faire le saut.

Mme Huot voudrait s’attaquer d’entrée de jeu à la circulation de transit, un enjeu qui, comme elle l’a constaté lors de ses sorties sur le terrain, préoccupe les résidents. Si elle reconnaît les bienfaits de l’ajout de pistes cyclables, elle déplore toutefois qu’elles aient été installées sans que les citoyens aient été consultés. Cela a de plus entraîné des excès de vitesse sur les rues résidentielles selon elle. «Ce qu’on prévoit faire, c’est un plan de gestion de circulation de transit pour voir où l’on peut agir pour réduire cette circulation», indique l’aspirante mairesse.

Un autre enjeu énoncé par ses concitoyens est la question de la sécurité. Elle appuie donc la promesse de Denis Coderre l’ajout de policiers au SPVM et l’achat de caméras corporelles.

Plus de place pour les aînés dans Ahuntsic-Cartierville

La candidate place également les services prodigués aux aînés au centre de ses préoccupations. «J’aimerais qu’on fasse d’Ahuntsic-Cartierville un vrai arrondissement ami des aînés», souligne Chantal Huot.

Pour ce faire, elle proposerait notamment d’allonger le temps de traverse aux feux de circulation, d’installer des équipements sportifs pour aînés ainsi que davantage de bancs dans les parcs. Un conseil des aînés serait également envisagé, comme dans les autres arrondissements de Montréal, si Denis Coderre est élu.

En ce qui concerne l’environnement, Mme Huot suivrait essentiellement les orientations de son parti. Elle aimerait notamment apporter plus d’attention à l’entretien des arbres, doubler le nombre de jardins communautaires et encourager l’agriculture urbaine.

Enfin, sur le plan culturel, l’aspirante mairesse aimerait ramener l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) dans les parcs du quartier. Selon elle, il s’agit d’une tradition mise de côté par l’administration d’Émilie Thuillier. Ce faisant, elle souhaiterait également mettre en place un partenariat avec l’Orchestre métropolitain de Montréal (OM). «Il y a des gens qui aiment beaucoup l’OM et Yannick Nézet-Séguin [le chef d’orchestre de l’OM] vient d’Ahuntsic-Cartierville. Pourquoi on n’aurait pas l’OSM une année et l’OM l’autre année?», Chantal Huot.

Articles récents du même sujet