Hochelaga-Maisonneuve

«La Métamorphose» donne le coup d’envoi de la salle Denise-Pelletier

Rêve tenace de son directeur artistique de faire vivre sur scène le Gregor de Kafka, Claude Poissant convie le public à cette œuvre cruciale et révélatrice pour débuter cette 58e saison tant attendue. Photo: Gracieuseté/Théâtre Denise-Pelletier

Après avoir été annoncée pour février 2021, puis repoussée à cause de la pandémie, l’adaptation théâtrale de La Métamorphose concoctée par Claude Poissant donnera le coup d’envoi de la programmation 2021-2022 de la salle Denise-Pelletier.

Ainsi, après Frankenstein, 1984, et Le Meilleur des mondes, c’est autour du classique de Franz Kafka d’être présenté au Théâtre Denis-Pelletier.

Rappelons que La Métamorphose est une nouvelle fantastique, écrite en 1915, racontant l’histoire d’un représentant de commerce se transformant peu à peu en insecte, au grand désarroi de sa famille.

Réalisant « un vieux fantasme », le metteur en scène Claude Poissant a décidé de transposer le récit à la fin de la Grande Noirceur, terme péjoratif pour désigner le second mandat du premier ministre Maurice Duplessis de 1944 à 1959. Cette œuvre « vaste et ample » habite M. Poissant depuis l’adolescence, ce qui l’a poussé à proposer sa propre version.

« Au-delà du récit, ce qui fascine, c’est que tant de lectrices et de lecteurs trouvent une lumière dans cette histoire si sombre et que ce monstrueux insecte interpelle tant de gens qui en prolongent, depuis plus d’un siècle et à jamais, la vie, la mort et la solitude. C’est ça. C’est kafkaïen! », soutient le metteur en scène.

L’aspect huis clos de la nouvelle sera conservé, l’action se limitant l’appartement du personnage.

« Il y a un intérêt pour moi d’aller dans tous les genres, explique M. Poissant. Je ne suis pas un grand lecteur ou connaisseur de la science-fiction, mais j’essaie de m’intéresser à ce qui intéresse le monde. »

Il rappelle que 65 % des spectateurs du TDP sont des étudiants et adolescents ayant généralement un intérêt pour la dystopie, l’anticipation et la science-fiction.

La Métamorphose prendra l’affiche à la Salle Denise-Pelletier du 22 septembre au 16 octobre 2021. La pièce met en vedette les comédiens Geneviève Alarie, Alex Bergeron, Myriam Gaboury, Alexander Peganov et Sylvain Scott.

Articles récents du même sujet