Soutenez

Le 3629: une maison de chambres pour les sans-logis dans Hochelaga

L’équipe de L’Anonyme, la DG de Bâtir son quartier et des élus des différents paliers gouvernementaux, posant fièrement devant le 3629. Photo: Jason Paré, Métro Média

Une maison de chambres pour les sans-logis a été officiellement inaugurée ce vendredi dans Hochelaga-Maisonneuve.

Le 3629 pourra accueillir jusqu’à 16 personnes d’ici le congé de Noël grâce aux 14 chambres (12 simples et 2 doubles) qui ont été aménagées dans cet immeuble de la rue Sainte-Catherine Est.

Le principal critère pour être admissible: ne pas pouvoir être logé ailleurs, alors que certaines personnes vivant différents enjeux sont exclues des logements sociaux habituels.

«Les seules conditions, c’est de payer son loyer, de conserver une certaine quiétude et de garder ça salubre», explique le directeur adjoint de L’Anonyme, Julien Montreuil.

C’est ce «trou de service» qui a poussé L’Anonyme, un organisme faisant entre autres la prévention de la transmission des infections transmissibles sexuellement ou par le sang (ITSS), à se lancer dans le domaine du logement, qui n’est pas sa mission d’origine.

Une initiative que l’organisme ne regrette pas et qui lui permet maintenant de proposer un projet innovant dans le monde du logement communautaire et un début de solution à la problématique de l’itinérance exacerbée par la pandémie et la crise du logement.

Il n’y aura pas d’intervenants au 3629. Les chambreurs pourront ainsi conserver une certaine autonomie et ne seront pas contraints de suivre des démarches pour se réinsérer dans la société.

Les gens voulaient vraiment avoir leur place. On sent définitivement de l’enthousiasme de la part des personnes qui vont habiter ici.

Sylvie Boivin, Directrice générale de L’Anonyme

Ces derniers auront ainsi le choix de s’adresser aux ressources qu’ils souhaitent s’ils en sentent le besoin, sans passer nécessairement par les services de L’Anonyme.

Se virer de bord

L’Anonyme avait reçu un premier investissement de 2,3 M$ de la Ville de Montréal en 2019 pour l’acquisition et la reconstruction d’une maison de chambres, mais l’explosion des coûts et la rareté des matériaux ont obligé l’organisme «à se virer de bord» pour aller chercher une enveloppe supplémentaire de 950 000$.

Le gouvernement fédéral et le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal (CCSMTL), par l’entremise du programme Vers un chez-soi, ont pour leur part octroyé 870 000$ à L’Anonyme afin de soutenir son projet immobilier.

«On a eu un soutien vraiment important qui a fait qu’aujourd’hui, on a respecté les délais prévus», se réjouit la directrice générale de L’Anonyme, Sylvie Boivin.

L’une des deux chambres doubles du 3629. (Photo: Jason Paré, Métro)

Appel au gouvernement

Lors de l’inauguration du 3629, Édith Cyr, directrice générale de Bâtir son quartier, un groupe de ressources techniques (GRT) partenaire du projet, a souligné la rareté et l’inabordabilité du logement à Montréal.

Se tournant vers les élus présents, dont la députée d’Hochelaga, Soraya Martinez Ferrada, du Parti libéral du Canada, et celui de Bourget, Richard Campeau, de la CAQ, Mme Cyr a demandé de maintenir les programmes actuels, d’augmenter les investissements et d’accélérer la cadence pour la construction de logements.

Cet appel fait entre autres écho aux critiques exprimées par les regroupements de logements à la suite de l’annonce, dans le cadre de la mise à jour économique du 25 novembre du gouvernement Legault, d’un investissement de près de 200 M$ dans la construction de logements dits «abordables».

Cette annonce fait craindre à certains acteurs du milieu que le gouvernement du Québec abandonne le programme AccèsLogis et le financement du logement social au profit des entrepreneurs privés.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité d’Hochelaga – Maisonneuve.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.