Soutenez

Une portion du parc Morgan exclue du site patrimonial de Maisonneuve

Le parc Morgan vu de la rue Notre-Dame Photo: Capture d'écran Google street view

C’est officiel, le classement du site patrimonial de l’Ancienne-Cité-de-Maisonneuve a été confirmé le 26 mars par la ministre de la Culture et des Communications, un an après l’annonce d’un avis d’intention.

Certains citoyens s’inquiètent cependant qu’une portion du parc Morgan située le long de la rue Notre-Dame ne se trouve pas dans la version finale du classement.

Les immeubles et autres éléments compris dans le site patrimonial de l’Ancienne-Cité-de-Maisonneuve sont la bibliothèque Maisonneuve, l’ancien marché public, le Centre Nutrilait, l’avenue Morgan, le parc Morgan, le Bain Morgan, ainsi que deux sculptures-fontaines réalisées par Alfred Laliberté.

Des citoyens ont cependant constaté qu’une bande de terrain située au sud du parc Morgan, le long de la rue Notre-Dame – sur laquelle doit circuler le futur REM de l’Est – ne faisait plus partie du site patrimonial.

En effet, si l’on compare l’annonce de samedi dernier à l’avis d’intention publié en mars 2021, le lot 1 878 052 n’apparaît plus dans la zone protégée.

Interrogé à ce sujet, le ministère de la Culture et des Communications (MCC) précise que les édifices et aménagements municipaux intégrés au site classé sont ceux présents dans le plan original de la cité de Maisonneuve.

«Le 1 878 052 n’était pas compris dans l’aménagement historique du parc Morgan, soutient l’équipe des relations médias du MCC. Des aires de jeux du parc ont empiété sur cette partie de lot lors d’un réaménagement effectué par la Ville de Montréal en 2015.»

Le retrait de ce lot du classement serait donc motivé par le respect des limites des aménagements historiques du parc Morgan, ajoute le MCC.

Une photo du parc Morgan tiré des Archives de la Ville de Montréal.

D’une rue à l’autre

Joint par Métro, le directeur de l’Atelier d’histoire de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Olivier Dufresne, indique pourtant que les limites nord-sud du parc Morgan ont toujours été définies comme allant de la rue Sainte-Catherine Est à la rue Notre-Dame.

«J’ai regardé dans les archives de la Ville de Montréal, par exemple dans le rapport du comité exécutif qui recommande l’achat du terrain pour le parc; on parle toujours du terrain qui va des rues Sainte-Catherine à Notre-Dame», précise-t-il.

Extrait des rapports du Comité exécutif de la Ville de Montréal datant de 1929 tiré des Archives de la Ville de Montréal

Pour Patricia Clermont, porte-parole du Regroupement des riverains de la rue Notre-Dame dans Hochelaga-Maisonneuve (RRNDHM), «le timing est trop bizarre», puisque cette annonce a lieu une dizaine de jours après le report du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) pour le projet du REM de l’Est.

Patricia Clermont aimerait donc beaucoup savoir si quelqu’un est intervenu auprès du MCC pour demander le retrait de ce lot du site patrimonial.

Réaction du maire de l’arrondissement

Invité à réagir, le maire de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Pierre Lessard-Blais, se dit préoccupé par l’exclusion du lot qui concerne la partie sud du parc Morgan et y voit lui aussi un lien avec le projet du REM de l’Est.

«J’estime que ce retrait s’explique par la volonté du gouvernement provincial de permettre à la Caisse d’aller de l’avant avec un tracé du REM aérien dans ce secteur, soutient-il. Les espaces verts se font rares dans le quartier; les nuisances sonores et la circulation routière y sont des enjeux significatifs.» 

Pierre Lessard-Blais demande au gouvernement provincial de faire «preuve de cohérence» en prenant en considération non seulement la valeur patrimoniale du site de l’Ancienne-Cité-de-Maisonneuve, mais aussi celle de la qualité de vie de la population du secteur.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité d’Hochelaga – Maisonneuve.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.