IDS-Verdun

Intérim dans Verdun

Photo: Gracieuseté

À la suite de la démission il y a deux semaines du député de Verdun et ex-ministre des Transports, Jacques Daoust, le whip en chef du gouvernement et député de Huntingdon, Stéphane Billette, assurera l’intérim en attendant le déclenchement de l’élection partielle.

«Notre dossier prioritaire est de continuer de bien servir les citoyens, comme dans le temps de Monsieur Daoust. Nous pourrons continuer de le faire grâce à Marc-Olivier Simard et Philippe Tessier, qui sont toujours en place», explique M. Billette.

Il précise également que les services offerts dans la circonscription sont entièrement maintenus, tels que les démarches à l’aide sociale, auprès d’Hydro-Québec, la CNESST, Revenu Québec ou tout autre organisme gouvernemental.

Les demandes de soutien à l’action bénévole continueront aussi à être traitées selon le processus habituel.

Rappelons que l’ex-ministre Daoust a quitté après des révélations par rapport à la participation d’Investissement Québec dans la vente de l’entreprise RONA au géant américain Lowe’s. À l’époque ministre de l’Économie, il aurait donné son aval au transfert des actions du quincailler québécois.

«Je connais bien M. Daoust, et c’est toujours triste de voir un ministre quitter, mais ce n’est pas la première ni la dernière fois», mentionne le remplaçant par intérim.

Le premier ministre Philippe Couillard dispose de six mois pour déclencher l’élection partielle dans Verdun. Les candidats ne sont pas encore connus.

Articles récents du même sujet