IDS-Verdun

Créer un réseau pour les mamans

Photo: Tc Media - Catherine Lamothe

Briser l’isolement des nouvelles mamans et leur offrir des activités adaptées à leur nouvelle réalité, voilà la mission que s’est donnée Michèle Robichaud, nouvellement à la tête de l’organisme Espace Famille Île-des-Soeurs. La mère de deux enfants s’implique depuis janvier à rendre plus accessibles les activités parents-enfants organisées quotidiennement au centre communautaire Elgar.

«C’est facile de dire « prends ton auto, va t’inscrire à des activités à Verdun ». Mais l’idée de prendre sa poussette et de marcher jusqu’au centre communautaire, ça enlève tellement de tracas. C’est souvent un grand soulagement pour les nouvelles mamans de voir qu’on existe», croit Mme Robichaud, qui a repris bénévolement le flambeau de l’initiative, fondée il y a plus de cinq ans par l’organisme L’Art d’élever des enfants.

Danse, musique, remise en forme et groupes de jeux pour enfants sont organisés chaque semaine au Centre Elgar pour environ 15$ par cours. Des séances de discussions sur la maternité sont aussi offertes moyennant un don de 5$.

«Tous les cours sont adaptés en fonction de la présence des enfants. Une maman peut par exemple s’arrêter pour allaiter ou donner un biberon», illustre l’avocate en congé de maternité.

Besoin

Lorsque son mari est retourné au travail après la naissance de leur fille, il y a un peu plus de deux ans, Michèle Robichaud s’est sentie extrêmement isolée. «J’étais incapable de sortir de la maison avec mon nouveau bébé, je ne savais pas comment m’organiser», relate-t-elle.

Le cours de remise en forme d’Espace Famille Île-des-Soeurs a permis à Mme Robichaud de prendre soin d’elle et surtout de se sentir moins seule avec ses craintes. «Souvent, il y a un choc quand on devient maman. On pense que ça va être facile, alors que ça ne l’est pas nécessairement. Voir d’autres mères dans ma situation m’a vraiment aidée à relativiser», raconte-t-elle.

La résidente de L’Île-des-Sœurs depuis dix ans souhaite maintenant permettre à d’autres de vivre la même chose. «Les mamans ont besoin d’activités pour sortir de la maison et se créer un réseau», estime-t-elle.

Mme Robichaud aimerait maintenant faire connaître davantage l’organisme. «Je veux que la communauté de L’Île-des-Sœurs sente qu’on répond à un besoin, comme moi je l’ai senti à la naissance de mon premier enfant», soutient-elle.

Elle espère éventuellement rendre les cours plus abordables et obtenir des subventions afin d’attirer une clientèle plus large.

Il est possible de s’inscrire en tout temps pour les sessions de 10 cours. Il est aussi possible d’assister à une séance d’essai.

Plus d’info au espacefamilleiledessoeurs@gmail.com

Articles récents du même sujet