Environnement

Sensibilisation au boisé

Domaine Saint-Paul Photo: Gracieuseté

Cette année encore, une Promenade de Jane est organisée sur L’Île-des-Sœurs. Intitulée «Connaître le boisé, c’est protéger les arbres», elle aura lieu le 6 mai pour faire un bilan de santé du Domaine Saint-Paul et apporter une réflexion sur la responsabilité des citoyens.

L’Île-des-Sœurs connaît une perte importante de ses frênes et ses arbres le long des berges du lac des Battures en raison des ravages causés par l’agrile. D’autres ont été abattus car considérés dangereux pour les piétons dans les sentiers.

«Cet écosystème forestier fragile est la charpente du boisé qui soutient les fleurs printanières, les espèces rares et les animaux qui y vivent», affirme l’organisatrice de la promenade, Nina Blussé Gould, aussi présidente du Comité pour la protection du patrimoine IDS. Elle insiste donc sur l’importance d’agir rapidement.

Protéger
Marcher, écouter les oiseaux ou encore identifier les fleurs sauvages telles que le chou puant ou la sanguinaire du Canada, la Promenade de Jane invite les Insulaires et les résidents des environs à profiter ensemble, pendant une heure, de la beauté de la nature.

Ce sera aussi l’occasion de revoir les règles à suivre pour préserver le boisé, d’en connaître les raisons et en découvrir les impacts.

Créées à Toronto en 2007 en hommage à l’urbaniste et activiste Jane Jacobs, les Promenades de Jane ont débarquées un an plus tard à Montréal. L’activité est pensée par et pour les citoyens qui sont des experts de leur quartier, et le Centre d’écologie urbaine ne fait qu’outiller les organisateurs dans leurs démarches.

Au fil des ans, elles prennent de l’ampleur. C’est la première fois que le périmètre s’étend aux 19 villes liées et arrondissements. Au total, cette 9e édition propose près de 100 promenades et vise les 2100 participants.

Articles récents du même sujet