IDS-Verdun

Le départ de Pages Jaunes ouvre la porte à de nouveaux locataires d’importance à L’Île-des-Sœurs

Photo: Gracieuseté - Stephanie Colvey

Après 10 ans sur Place du Commerce, la direction de Pages Jaunes s’installera l’an prochain au centre-ville de Montréal. Le personnel technique ira quant à lui au Nordelec, dans Pointe-Saint-Charles. Un départ qui laisse la porte ouverte au nouveau propriétaire de l’édifice, Vincent Chiara, pour diversifier ses locataires.

Le bail des Pages Jaunes se termine en décembre. Nouveau propriétaire du bâtiment, le président du groupe Mach, Vincent Chiara, devra donc trouver de nouveaux locataires pour occuper les 15 330 mètres carrés. Les demandes sont déjà nombreuses.

«On est en discussion avec quelques gros joueurs, précise le président. Notre intention est d’en trouver un d’importance et par la suite remplir les trous avec des petits».

Différents secteurs d’activité devraient cohabiter dans ces bureaux d’affaires qui subiront une cure de rajeunissement pour redorer leur image.

Aménagement
«On va modifier légèrement l’immeuble pour le rendre accessible aux différents locataires. On a donc l’intention de faire des changements à l’entrée et aux aires communes pour le rendre plus actuel», soutient M. Chiara.

Plusieurs services, comme une salle de sports, des billards ou un restaurant, pourraient faire leur apparition pour inciter les employés à passer plus de temps dans les locaux.

«Plus on garde les employés longtemps et plus ils vont avoir tendance à parler de leurs dossiers puisqu’il s’agit de leur plus grand point commun, soutient M. Chiara. On parle d’une efficacité d’au moins 10 à 15% de plus sur les employées».

D’autres enjeux sont évoqués comme la qualité de l’air, l’éclairage, l’arrivée du REM et l’état générale des lieux.

Long-terme
«On a l’intention de rester à L’Île-des-Sœurs», annonce Vincent Chiara qui rappelle que la proximité du centre-ville et l’arrivée prochaine du Réseau électrique métropolitain (REM) devraient jouer un rôle de catalyseur important pour le territoire.

L’homme d’affaires était déjà présent sur l’île grâce à un partenariat avec le concessionnaire auto, Jean-Claude Gravel. L’acquisition du 16, Place du Commerce lui permet de placer son nom sur la propriété et il voit encore plus grand pour l’avenir.

«Je crois que la société Canderel, qui a d’autres propriétés sur l’île [notamment le Campus Bell], a probablement songé à vendre ses actifs, déclare l’entrepreneur. On a un intérêt puisque je pense que c’est un secteur où il peut y avoir une croissance».

D’ailleurs, le coût d’achat de l’édifice des Pages Jaune a été de 16 M$ alors que le précédent propriétaire, Real I.S., division d’un groupe financier allemand, avait déboursé 43 millions 10 ans auparavant.

Articles récents du même sujet