IDS-Verdun

Leyla McCalla en concert à la Pointe-Nord

Photo: Gracieuseté

La multi-instrumentiste et chanteuse jazz-folk de la Nouvelle-Orléans, Leyla McCalla, a présenté cet hiver son deuxième album « A Day for the Hunter, A Day for the Prey » à Montréal. Inspirée par les musiques créoles, cajuns et haïtiennes, la trentenaire revient cet été conquérir les Insulaires.

«Le Québec est une place très intéressante pour moi, car mon mari, Daniel Tremblay, est originaire de Chicoutimi, raconte Leyla McCalla. Avant de voyager, je ne me rendais pas compte à quel point la culture pouvait être riche et variée au sein même de la province.»

En février, la chanteuse a joué au bar Le Verre bouteille à Montréal. Son expérience positive l’incite à revenir et à découvrir un peu plus la métropole en se rendant cette fois-ci à L’Île-des-Sœurs.

Leyla McCalla sera accompagnée sur scène par deux musiciens, Free Feral avec son viola et Daniel Tremblay avec son banjo à cinq cordes, sa guitare et son ti-fer.

Compositions
«Mes arrangements de chansons traditionnelles ont eux-mêmes une part expérimentale parce que je suis violoncelliste et qu’on ne retrouve généralement pas cet instrument, souligne l’artiste. J’essaye de respecter ces morceaux, mais j’essaye aussi de leur donner le sens que j’entrevois et je trouve que c’est une des parties du procédé les plus satisfaisantes pour moi.»

Sa représentation sera le moment de tester de nouvelles pièces. Des surprises musicales sont donc attendues, d’autant plus qu’elle vient de finir d’enregistrer son troisième album qui inclut davantage de compositions.

Leyla McCalla souhaite offrir aux Insulaires un concert intimiste, mais ouvert aux échanges avec entre autre, les histoires qui se cachent derrière les notes.

Le concert gratuit se déroulera le 4 juillet, à 19h, sur l’Esplanade de la Pointe-Nord à L’Île-des-Sœurs.

Articles récents du même sujet