IDS-Verdun
22:22 18 juillet 2017 | mise à jour le: 13 juillet 2021 à 11:12 Temps de lecture: 3 minutes

Changement de garde à l’APRIDS

Changement de garde à l’APRIDS
Photo: TC Media - Archives

Mario Langlois quitte son poste de président de l’Association des propriétaires et résidents de L’Île-des-Sœurs (APRIDS) qu’il occupait depuis 2015. Une décision qui lui permettra de dégager du temps qu’il consacrera à sa famille et ses clients qui font appel à ses services d’avocat en droit des affaires. L’intérim est assuré depuis mardi par l’ancien trésorier, Philippe Tremblay.

«J’ai toujours eu des obligations professionnelles qui prenaient beaucoup de mon temps, mais j’ai l’impression que ça augmente. Les affaires vont bien donc tant mieux, mais j’ai aussi des obligations personnelles et je dois trouver l’équilibre», reconnaît M. Langlois.

Toutefois, il continuera de suivre différents projets à titre de conseiller.

Réalisations
Durant son mandat, il est particulièrement satisfait de la restructuration de l’Association. Le Comité de grandes copropriétés a notamment été créé il y a un an. Les 39 organisations d’immeubles de L’Île-des-Sœurs se regroupent deux fois par an autour de dossiers d’intérêt commun comme les assurances ou encore la réforme du droit de la copropriété.

Par ailleurs, un nouveau comité devrait prochainement faire son apparition pour réunir les commerçants de L’Île-des-Sœurs. Plusieurs démarches ont déjà été entreprises afin de déterminer l’intérêt. Des lettres seront envoyées dans le but de recruter un minimum de participants.

«Je laisse l’association entre les mains de Philippe Tremblay avec des projets qui sont bien lancés, même s’il y a des choses que j’aurai voulu plus avancer», explique M. Langlois.

Pont Champlain
M. Tremblay aura entre autres la tâche de diriger le troisième et dernier comité de l’APRIDS qui concerne le pont Champlain et les travaux liés à sa construction.

«On le sait, parce que l’on a déjà vécu, mais je pense que Signature sur le Saint-Laurent sous-estime l’impact des fermetures [du boulevard René-Lévesque] et la réaction des Insulaires lors des premières entraves, avertit l’avocat. Il faut donc travailler en amont pour atténuer au maximum les impacts et informer la population.»

Un défi que pourra certainement relever Philippe Tremblay, un ingénieur de formation qui s’occupait déjà du dossier voierie à l’APRIDS.

Renouveau
«M. Tremblay a montré des signes de leadership les deux dernières années, donc c’est naturellement que l’on s’est tourné vers lui», précise Mario Langlois.

Son poste de trésorier se libère donc. Gilles Pomerleau assurera la transition. Une campagne sera lancée pour trouver au moins un administrateur de plus. La secrétaire, Anne-Marie Mirza, aurait déjà laissé savoir qu’elle délaissera son poste cet hiver.

«Je pense que l’APRIDS est prête pour un changement de garde, insiste Mario Langlois. Ce serait bien que d’autres résidants s’impliquent, car il y a beaucoup de compétences à L’Île-des-Sœurs et c’est ce dont l’association a besoin.»

Mario Langlois siégeait également au Comité de bon voisinage de Signature sur le Saint-Laurent en tant que représentant des organismes de L’Île-des-Sœurs et Verdun. La vice-présidente de l’APRIDS, Daniella Villatora, qui l’avait occasionnellement remplacé, prendra ses responsabilités.

Articles similaires