Soutenez

Nouvelle académie de musique à L'Île-des-Sœurs

Photo: Gracieuseté

Dès septembre, les Insulaires auront la possibilité de pratiquer la musique en petits groupes au Centre communautaire Elgar. L’académie de musique Archets & Compagnie, qui ouvrira ses portes à la rentrée scolaire, propose un éveil musical, des cours de violon et de guitare classique.

La première école a ouvert ses portes il y a 12 ans environ à McMasterville. L’académie dispose déjà d’une succursale à Saint-Bruno de Montarville et s’applique à présent à faire sa place à L’Île-des-Sœurs.

«C’est le parent d’un élève qui m’a signalé le manque de cours musicaux à l’île, raconte la directrice, Lucie Boisvert. J’ai fait les démarches pour commencer à donner quelques cours avant d’arriver à offrir l’ensemble des cours.»

Des dépliants ont été distribués auprès des commerçants qui auraient déjà montré de l’intérêt pour ce nouveau projet. Une présentation a également été faite auprès de jeunes du camp de jour de l’école des Marguerite. À son retour de vacances, la directrice a comptabilisé six élèves.

Cordes
«J’ai ciblé les cours qui étaient en groupes afin de mieux gérer les coûts. L’objectif est d’avoir un local bien à nous d’ici six mois où nous pourrons élargir nos compétences», explique Mme Boisvert.

Les enfants âgés entre 3 et 4 ans pourront participer à un éveil musical. Dès 5 ans, les jeunes pourront s’initier au violon et dès 6 ans, ils seront accueillis pour faire de la guitare.

Des groupes de trois élèves minimum rassembleront les débutants pour des sessions variant entre 45 minutes et une heure. Des cours privés seront privilégiés pour les Insulaires qui disposent d’un niveau supérieur.

Les professeurs qui feront le déplacement jusqu’à L’Île-des-Sœurs sont les mêmes qui exercent déjà pour l’académie Archets & Compagnie. Ils disposent tous d’un baccalauréat ou d’une maîtrise en lien avec leur instrument.

Des rencontres parents-enfants pour les 0 à 2 ans sont également envisagées, même s’ils ne sont pas encore affichés. À l’avenir, des cours de piano et de chant devraient également s’ajouter à la programmation.

Orchestres

«On a trois orchestres à cordes qui sont disponibles pour les jeunes lorsqu’ils arrivent à un certain niveau de connaissance de leur instrument, rapporte la directrice. Ils peuvent ainsi se retrouver à 70 ou 80 sur scène et les élèves de L’Île-des-Sœurs pourront s’intégrer.»

Ces rassemblements ont généralement deux fois par année, en décembre et en juin. D’autres occasions du même genre sont proposées l’été avec deux camps de jour qui sont organisés.

Les orchestres représentent un moyen de garder la motivation des élèves, quel que soit leur âge. C’est également l’occasion d’aborder un répertoire basé sur une musique actuelle, tandis que pendant l’année, l’enseignement est davantage centré sur du classique et la technique.

«Violoniste de formation et enseignante depuis 30 ans, j’ai développé ma propre méthode basée sur le folklore français à partir de différentes formations que j’ai suivies. Il y a eu ici celle de Claude Létourneau, en France et en Finlande, ça a été avec Colourstring», soutient Lucie Boisvert.

L’apprentissage prévoit aussi d’incorporer de l’improvisation et d’explorer davantage leur instrument.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.