IDS-Verdun

Nouveau parc à chien

L’arrondissement de Verdun compte plus de 2500 chiens enregistrés sur son territoire. Les travaux du nouveau parc canin commenceront au printemps pour qu'il soit prêt pour l’été. Photo: IDS/Verdun Hebdo - Archives

Une nouvelle aire d’exercice canin verra le jour l’été prochain dans le parc de l’Honorable-George-O’Reilly à l’angle du boulevard LaSalle et de la rue Beatty, à Verdun. Le parc deviendra le seul espace public où il est permis de laisser son chien en liberté, ce qui permettra de réduire les risques associés aux animaux sans laisse dans des lieux inappropriés.

Présentement, des propriétaires promènent leurs chiens sans laisse près des berges. «Plusieurs nous parlent d’un problème de cohabitation avec les enfants», explique le conseiller Sterling Downey.

Le parc à chien gazonné sera divisé, permettant un espace réservé aux petites bêtes et un autre pour les plus gros. Des couloirs faits de poudre de roche et un petit abri pour les propriétaires seront aménagés.

«On veut respecter l’espace naturel des berges le plus possible», fait valoir M. Sterling.

Controversé

L’emplacement du parc dérange toutefois certains citoyens, qui s’inquiètent de la perte d’espace. «Je ne comprends pas comment la Ville peut permettre de bâtir un enclos avec des palissades de six pieds sur les berges, un des endroits où la vue est la plus belle», s’est plainte Geneviève Guay à de la dernière séance du conseil d’arrondissement.

Pour que les clôtures soient le moins imposantes possible, elles seront limitées à 1,5m (soit 5 pieds) selon M. Sterling.

Pour sa part, la propriétaire de la garderie Les petits oiseaux de la rue Woodland, Angela Dawson, est préoccupée par l’aspect sécuritaire, notamment de la circulation des maîtres qui se rendent au parc avec leur chien.

«Il y a trois autres petites garderies en milieu familial dans ce secteur et un CPE. On est plusieurs qui descendent quotidiennement pour aller au parc et cela va engendrer beaucoup de trafic avec les gens qui ont des chiens», décrit-elle.

L’arrondissement a constaté que c’est plutôt en matinée, alors que les Verdunois promènent leur chien avant l’aller au travail. En étant informées, les institutrices peuvent mieux planifier leurs déplacements avec les enfants soutient le conseiller Downey.

Sur les 60 aires d’exercice canin de l’île de Montréal, la plupart sont dans des parcs ou proche des plateaux sportifs, des jeux d’enfants ou des jeux d’eau. «On visait le parc [l’Honorable-George-O’Reilly] parce qu’on a la chance que le parc pour les enfants soit clôturé, ce qui offre une double sécurité», souligne-t-il.

Après avoir rencontré plusieurs groupes de citoyens, Sterling Downey constate qu’il n’y aura jamais d’acceptabilité complète. «Au moins, en parlant avec les gens, on entend leurs préoccupations et on peut travailler avec eux à trouver des solutions», soutient-il.

La construction du nouveau parc de l’Honorable-George-O’Reilly permettra aussi d’apporter d’autres améliorations aux installations existantes.

 

Articles récents du même sujet