IDS-Verdun

Retour des chats au Café Chato

Tous les chats du Café Chato se cherchent une famille d’accueil. 
Tous les chats du Café Chato se cherchent une famille d’accueil.  Photo: Facebook

Depuis quelques semaines, les chats sont de retour au Café Chato, et tous les félins hébergés par l’établissement sont adoptables. Cela permet de répondre aux demandes d’adoption d’un compagnon félin, sans cesse croissantes depuis le début de la pandémie.

Les petites bêtes à quatre pattes du Café Chato proviennent de Refuge Animex, un organisme à but non lucratif (OBNL), aussi situé à Verdun. C’est Refuge Animex qui gère le volet adoption du café.

Chaque jour, des clients se renseignent sur les chats hébergés au café. «On n’a jamais eu de mal à faire adopter nos chats, mais maintenant la demande a explosé», soutient Rémy Saminadin, copropriétaire du Café Chato.

Refuge Animex a reçu plus de 900 demandes d’adoption durant le mois de janvier. L’OBNL a cessé temporairement d’accepter les formulaires d’adoption puisqu’il y a de longs délais pour les familles adoptives déjà inscrites. 

Le refuge fonctionne seulement grâce à l’implication de bénévoles. En 2020, il a pris en charge 308 chats et 225 ont pu être adoptés.

S’adapter

L’an passé, le Café Chato a dû fermer ses portes temporairement à trois reprises en raison des restrictions pour la COVID-19. L’équipe du restaurant a dû alors trouver un foyer d’accueil pour tous les chats en pension. «On a essayé de faire juste [des plats pour emporter] sans avoir de chats [sur place], mais cela ne fonctionne pas parce que le Café Chato est reconnu pour être une place où l’on socialise avec les chats», précise Rémy Saminadin. 

Comme l’ensemble des restaurants, le café a dû s’adapter aux mesures sanitaires. Menu pour emporter, Plexiglas, désinfectant pour les mains et masque font maintenant partie du monde de la restauration. Le café de la rue De Verdun a lui aussi vu sa clientèle chuter drastiquement.

«On a les habitués du quartier qui connaissent la place et qui viennent nous encourager, mais on a perdu toute la clientèle de l’extérieur de Montréal, explique M. Saminadin. Le Café Chato c’est un commerce de destination, c’est-à-dire qu’on vient ici pour voir les chats.»

Par ailleurs, les chats du Café Chato ont préalablement été stérilisés, vaccinés, vermifugés et micropucés. «Puisqu’on a des clients, on essaie de garder seulement des chats qui sont très sociaux et à l’aise avec les autres chats», précise M. Saminadin. Le restaurant héberge habituellement un minimum de quatre chats sur place, mais il est déjà arrivé que 22 chats cohabitent dans le café.

Les frais d’adoption d’un chat sont de 325$, ce qui inclut la vaccination, les traitements contre les parasites, la stérilisation et le micropuçage. 

Articles récents du même sujet