IDS-Verdun

Relance économique, habitation et groupes communautaires

Pancarte électorale de Steve Shanahan. Photo: Katrine Desautels

Les électeurs sont appelés aux urnes le 20 septembre prochain afin d’élire les députés fédéraux. Dans la circonscription de Ville-Marie—Le-Sud-Ouest—Île-des-Sœurs, Steve Shanahan tentera de se faire élire sous la bannière du parti Conservateur.

M. Shanahan s’est fait élire comme conseiller de ville dans l’arrondissement de Ville-Marie en 2013. À l’époque, il avait milité pour que deux écoles primaires francophones voient le jour dans ce secteur, ce qui a été réalisé.

Le besoin  d’une nouvelle école est aussi urgent à L’Île-des-Sœurs. M. Shanahan mentionne que les Insulaires expriment le besoin pour une école secondaire. Le candidat conservateur souligne que l’éducation est un champ de compétence provinciale, mais assure qu’il veut faire «du lobbying» comme il avait fait en 2013 pour aider les familles.

«J’ai livré deux écoles au centre-ville de Montréal, un endroit difficile pour insérer des institutions. On veut travailler main dans la main avec le provincial pour les appuyer de toutes les façons qu’on est capable», déclare M. Shanahan.

Accès à la propriété

La crise du logement sévit à Montréal. Le candidat conservateur se dit fier de la plateforme de son chef, Erin O’Toole, qui promet de créer un million d’habitations d’ici trois ans à travers le Canada.

«L’habitation, c’est la préoccupation numéro un des gens dans le Sud-Ouest. Je crois que ce secteur serait l’endroit idéal pour mettre en place la vision d’un million d’habitations», dit-il. M. Shanahan qui explique que l’arrondissement du Sud-Ouest est accessible par le transport en commun, un atout au développement immobilier.

Steve Shanahan assure également que des sommes sont dédiées par son parti pour construire de nouveaux logements. De plus, s’il y a des terrains fédéraux disponibles dans la circonscription, il s’engage à céder ces terrains pour du logement.

Par ailleurs, M. Shanahan désire aider les organismes communautaires, particulièrement dans le Sud-Ouest où les gens lui auraient fait part de leurs besoins. Le candidat veut leur donner un appui financier et les soutenir dans les besoins d’infrastructure. 

À l’échelle du pays, le candidat conservateur est motivé à assurer une relance économique. Selon lui, il y a trop de gens sur la CPRE présentement ce qui décourage des travailleurs de retourner au boulot.

Articles récents du même sujet