IDS-Verdun

Front commun contre la crise du logement: les locataires dans la rue

Véronique Martineau participera à la manifestation contre la crise du logement à Verdun, dimanche le 24 avril.
Véronique Martineau avec une bannière conçue par des militantes du Centre des femmes de Verdun. Photo: Gracieuseté/Véronique Martineau

Dimanche 24 avril, des locataires descendront dans les rues de Verdun pour manifester contre la crise du logement.

Dans le cadre de la 10e Journée des locataires, le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) organise une manifestation «familiale et festive».

À 13h, les manifestants se donneront rendez-vous devant le métro Verdun pour réclamer au gouvernement du Québec des mesures concrètes pour freiner les hausses abusives de loyer et les rénovictions, notamment.

Véronique Martineau, locataire à Verdun et coordonnatrice de la Table des groupes de femmes de Montréal, sera de la partie.

«La crise du logement fait des ravages partout au Québec et particulièrement à Verdun», mentionne-t-elle d’emblée.

Selon Mme Martineau, plusieurs pratiques immobilières répréhensibles sont effectuées dans le secteur.

«Je vois des locataires se faire déloger pour de supposées rénovations ou recevoir des pressions pour accepter des hausses de loyers abusives.»

«Sur ma rue, de plus en plus de logements qui étaient autrefois abordables sont rénovés et loués hors de prix», poursuit Véronique Martineau.

La coordonnatrice de la Table des groupes de femmes de Montréal soutient que la crise du logement contribue à exacerber les inégalités sociales.

«Dans mon travail, je vois des femmes se sentir obligées de rester avec des conjoints violents, car elles craignent de ne pas trouver de logements adéquats et qu’elles pourront payer», se désole-t-elle.

Près de 200 personnes sont attendues aux abords du métro Verdun.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de IDS-Verdun.

Articles récents du même sujet