IDS-Verdun

Cynthia Silvestriadis reçoit la Médaille de la paix

Photo: Collaboration spéciale

Éducatrice au Centre communautaire Dawson à Verdun, Cynthia Silvestriadis est au nombre des lauréats de la Médaille de la paix des YMCA du Québec.

Elle a été honorée dans la catégorie Jeune pacificateur ou pacificatrice réservée aux personnes de 25 ans et moins.

Cynthia Silvestriadis a recours au programme On ne joue pas avec les droits pour former des enfants de 5 à 12 ans à la résolution pacifique des conflits, à la pensée critique et au leadership.

Grâce à elle, ces enfants ont aussi acquis des connaissances sur leurs droits et savent comment identifier l’intimidation, la discrimination et l’exclusion et y faire face.

Engagée et inspirante, la jeune pacificatrice incarne à merveille les sept valeurs d’On ne joue pas avec les droits – la coopération, le respect, l’équité, le respect de la diversité, l’inclusion, la responsabilité et l’acceptation – et agit comme mentor tant auprès des jeunes que de ses collègues de travail.

Grâce au soutien de la Fondation de la famille Brian Bronfman, Manuvie et Gaz Métro, elle reçoit, au même titre que les autres lauréats, un montant de 1000 $ qu’elle pourra verser à l’organisme de son choix.

Autres lauréats
Les organismes Médecins Sans Frontières et Fusion Jeunesse, le groupe Simple Plan et deux autres lauréates, Annick Lavogiez et Fatima Saya, ont aussi été honorés dans le cadre du déjeuner-bénéfice annuel de la paix des YMCA du Québec.

«Les Médaillés de la paix 2014 nous démontrent que la paix au quotidien se manifeste de plusieurs façons. Certains offrent des soins de santé, de l’accompagnement et du soutien à la réhabilitation. D’autres favorisent la motivation scolaire, la gestion pacifique des conflits, la promotion de la diversité et la prévention de l’intimidation et de la discrimination. Enfin, notre lauréat honoraire – Simple Plan – porte des messages qui changent le monde, en informant et en touchant les jeunes directement», a souligné le président-directeur général des YMCA du Québec, Stéphane Vaillancourt.

Quant aux sommes amassées lors du déjeuner-bénéfice, elles seront investies dans des programmes du YMCA qui favorisent le développement des jeunes et sont liés à la paix.

Articles récents du même sujet