IDS-Verdun

Une gare à L’Île-des-Sœurs selon le fédéral

Photo: Collaboration spéciale
Stéphanie Alcaraz Robinson

Le gouvernement fédéral creusera un tunnel qui reliera le sud de L’Île-des-Sœurs à la Pointe-Nord pour permettre l’accès à, surprise, l’éventuelle gare de l’agence métropolitaine de transport (AMT).

L’annonce étonne puisque l’AMT refuse toujours de confirmer qu’elle aménagera une gare en marge du nouveau pont sur le Saint-Laurent.

Lors de la rencontre d’information pour les résidents de L’Île-des-Sœurs au sujet du nouveau pont sur le Saint-Laurent, Vincent Jarry, directeur principal du projet pour Infrastructure Canada a laissé entendre qu’une gare est déjà dans les plans.

«On a rajouté [dans les plans], à l’endroit où il y aura une future gare de SLR – ou d’autre mode de transport, ça, c’est une responsabilité de l’AMT –un tunnel qui va donner un passage pour les piétons.»

Infrastructure Canada confirme que le projet a été piloté avec la collaboration du gouvernement provincial et de l’AMT.

«L’emplacement du tunnel a été décidé en collaboration avec le gouvernement du Québec afin de permettre une connexion éventuelle vers une future station», précise par courriel quatre jours plus tard Josianne Martel, conseillère aux communications pour Infrastructure Canada.

L’AMT muette
Or, l’AMT et le gouvernement provincial demeurent avares de commentaires au sujet de l’éventuelle gare.

La porte-parole de l’AMT, Fanie Clément St-Pierre, n’a ni confirmé ni réfuté l’affirmation d’Infrastructure Canada. Elle s’est contentée d’expliquer que le projet de gare est toujours à l’étude et qu’un dossier d’opportunité sera éventuellement présenté au gouvernement provincial.

«Ça permettra au gouvernement de faire le choix. Ça va aussi permettre d’évaluer le coût des projets.»

Elle estime que la décision ne sera pas connue avant l’été 2015, date qui correspond au début des travaux de conception et de construction du nouveau pont.

Le ministère des Transports n’a pas répondu à notre demande d’entrevue.

Bonne nouvelle selon le maire

En plus de mener à l’éventuelle gare, le tunnel fera le pont entre la Pointe-Nord et le reste de l’île. On y trouvera une série de commerces de proximité.

Le maire de l’arrondissement de Verdun, Jean-François Parenteau est enthousiaste à l’idée de cette nouvelle infrastructure.

«Il y a une cicatrice entre la Pointe-Nord et L’Île-des-Sœurs à cause du pont. On vient de relier les deux quartiers.»

Militant pour le transport actif, il pense que cela poussera les insulaires à délaisser l’automobile.

«Je crois que tous bénéficieront de l’amélioration de l’offre dans le transport en commun, bien que la décision ne soit pas encore prise», s’est réjoui Ilan Gewurz, vice-président de la corporation Proment.

Il ajoute que la présence de différents types de commerce rendra le tunnel plus sécuritaire et invitant pour les usagers.

«Les commerces devront complémenter ceux qui se trouvent déjà à l’île – et ceux qui ouvriront sur la Pointe-Nord d’ici là.»

Budget à déterminer
Il a été impossible de connaître le budget alloué pour ce projet. Comme le partenaire privé n’est pas encore choisi, Infrastructure Canada ne peut qu’estimer le coût total de la construction de l’ensemble du projet, soit entre trois et cinq milliards de dollars.

En effet, le partenaire privé qui sera retenu jouira d’une certaine flexibilité dans la conception du tunnel. Il devra cependant assurer une intégration urbaine appropriée.

Articles récents du même sujet