IDS-Verdun

L’alcool à Verdun ne fait pas l’unanimité à L’Île-des-Sœurs

Photo: Hugo Lorini/TC Media

Le règlement permettant l’ouverture de bars à Verdun vient tout juste d’être adopté, mais déjà, Francine Brûlé, propriétaire des Enfants terribles, compte faire une demande de permis. Ce sera selon elle l’occasion de faire de meilleures affaires.

La règlementation actuelle permet aux Enfants terribles de servir de l’alcool à ses clients, mais seulement si les boissons alcoolisées accompagnent un repas.

Selon Mme Brûlé, il arrive que les employés doivent refuser de servir des clients qui ne veulent pas manger.

«Ça va faire une place où les gens vont pouvoir se rassembler. Les clients ne veulent pas nécessairement souper ou passer beaucoup de temps dans le restaurant. Ils pourront désormais prendre une bière ou un verre de vin et repartir.»

Pour se conformer à la règlementation, elle devra créer une séparation dans son restaurant afin de pouvoir servir les clients qui ne veulent pas manger. Bien que les plans ne soient pas encore fixés, elle prévoit faire une séparation dans la partie du restaurant qui donne sur la rue de la Rotonde.

«Au bar, on ne pourra pas servir que de l’alcool, il faudrait le barricader», précise-t-elle.

Pas d’unanimité à l’île
Si le nouveau règlement sur l’alcool dans l’arrondissement de Verdun en réjouit certains, d’autres ne sont pas convaincus de la pertinence du changement règlementaire. C’est le cas de Bill Gittas, propriétaire du Parthénon de la place du Commerce.

«Si les gens veulent faire la fête, ils iront en ville. Je ne suis pas sûr que ça fonctionne ici. Peut-être un bar-billard, mais à la fin de la journée, ce n’est pas l’endroit pour ça», enchaîne M. Gittas.

Il possède son restaurant depuis plus de 20 ans. Des commerces, il en a vu ouvrir et fermer depuis qu’il s’est installé. Le facteur chance compte beaucoup dans ce domaine, selon lui. Il ne croit pas que les résidents de L’Île-des-Sœurs soient une clientèle cible pour la nouvelle réglementation de l’arrondissement.

À L’Île-des-Sœurs, la nouvelle règlementation s’appliquera uniquement à la Pointe-Nord et à la Place du Commerce.

Articles récents du même sujet