IDS-Verdun

Quel nom pour la nouvelle rue de la Pointe-Nord ?

Dans quelques semaines, l’arrondissement révélera le nom de la nouvelle rue à L’Île-des-Sœurs, qui se situe sur la Pointe-Nord. Selon la conseillère Manon Gauthier, il se pourrait fort bien que ce nom de rue rende hommage à une femme, ou à un représentant d’une communauté des Premières Nations.

À Montréal, plus de la moitié des 6071 rues et lieux publics rendent hommage à des hommes, tandis que 6% seulement portent des noms de femmes.

Une situation que Mme Gauthier voudrait bien remédier. En tant que membre du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine, du design, de l’Espace pour la vie et du statut de la femme, elle explique qu’il y a une sous-représentation de certains groupes, tels que les femmes, les communautés culturelles et les Premières Nations.

Le patrimoine insulaire
Mais choisir un nouveau nom n’est pas si simple que ça

«On pense aussi à l' »imagibilité », c’est-à-dire à la capacité à inspirer les images, a expliqué Mme Gauthier lors d’une entrevue téléphonique. Il faut aussi un rapport entre le lieu, en l’occurrence la Pointe-Nord et le nom de la rue.»

Ce nom sera le fruit d’un exercice de réflexion complexe et de la collaboration de l’arrondissement, Patrimoine Montréal et les citoyens de Verdun.

Des changements dans l’arrondissement?
Ancienne conseillère à Verdun, Ann Guy, a rappelé, lors du dernier conseil d’arrondissement, qu’un projet avait été proposé au début des années 2000 afin de renommer les avenues.

La présente équipe n’a pas écarté cette idée. «On considère tout ce qui pourrait nous permettre de remédier la sous-représentation, remarque Mme Gauthier. C’est certainement les avenues qui sont explorées.»

Toutefois, la conseillère s’avère prudente: pas question que les noms des avenues changent demain. L’idée n’en est qu’à ses balbutiements.

«Soyons créatifs. Il y a peu de rues à nommer. On ne peut pas renommer des rues déjà existantes. On peut regarder notre patrimoine actuel – ça implique aussi les ruelles, les places publiques, les parcs, etc.»

Actuellement, les noms de rues sont puisés dans le Répertoire historique des toponymes montréalais.

L’arrondissement de Verdun pense qu’il est souhaitable d’ajouter une saveur locale à ce répertoire, un avantage pour tous les arrondissements, afin de mieux représenter les territoires.

«C’est sûr que ça devient intéressant au niveau des arrondissements. On n’a pas nécessairement envie de piger dans le répertoire déjà existant. Il faut que les arrondissements enrichissent le répertoire.»

Elle invite les citoyens de Verdun à se prononcer sur la question et à faire part de toute idée à l’arrondissement. Les Verdunois peuvent aussi être nommés, selon des critères déjà établis.

Articles récents du même sujet