IDS-Verdun

L’Île-des-Sœurs : un public à conquérir pour Philippe Brach

Photo: Collaboration spéciale - Simon Devault

L’artiste excentrique folk-rock-country du Saguenay, Philippe Brach, tentera de conquérir les insulaires dans les prochains jours alors qu’il se produira pour la première fois sur l’Île-des-Sœurs. Le jeune chanteur de 24 ans, gagnant du concours « Ma Première Place des Arts » en 2013, promet un spectacle haut en couleur où il parlera des « vraies affaires ».

« J’ai hâte de conquérir ce nouveau public. J’ai hâte de voir qui va être dans la salle, si c’est un public jeune ou s’il y a plus de têtes blanches. J’ai des balises dans mon spectacle, mais si le public est plus difficile alors ma présentation sera différente et je vais devoir aller les chercher. Au contraire, si le public est plus ouvert, je vais m’écarter et ça va revoler partout ! »

Philippe Brach, de son vrai nom Philippe Bouchard, sera entouré de ses deux fidèles acolytes : Pierre-Oliver Gagnon à la basse et David Couture à la batterie et la guitare. Pour le 10 avril, Brach prévoit plusieurs surprises lors de son spectacle.

« À quoi peuvent s’attendre les spectateurs ? Généralement, je ne le sais même pas moi-même parce que ça revole partout. Je mise sur la communication et je suis très proche de mon public. Également, je dis et fais des choses uniques chaque fois. »

Collaborations
Malgré son jeune âge, Brach est monté sur scène un grand nombre de fois. Par le passé, il a sillonné le Saguenay Lac-Saint-Jean d’un bout à l’autre avec la formation Buffet Froid. En 2012, il a donné près d’une soixantaine de prestations à Montréal et en région, il est monté sur la scène principale des Francofolies de Montréal et a assuré les premières parties de Vincent Vallières, Bernard Adamus et des Sœurs Boulay. Par ailleurs, il a participé à de nombreux festivals, dont le Festival international de la Chanson de Granby.

« J’aime bien faire les premières parties d’artistes comme Louis-Jean Cormier ou Vincent Vallières. C’est du bonbon ! Tu joues seulement les chansons que tu aimes pendant 25 minutes devant une salle pleine qui n’a même pas d’attentes envers ta performance. Il y a juste des gens à conquérir. »

En 2013, les choses s’enchainent pour Brach. Il remporte « Ma Première Place des Arts », le prix de la chanson de l’année SOCAN et le grand prix Siriux XM. Il se produit plusieurs fois aussi aux Francofolies de Montréal. En 2014, Brach lance son premier album <@Ri>La foire et l’ordre<@$p> qui remporte plusieurs prix dont la victoire au 18e Francouvertes. Sur cet album, le chanteur raconte qu’il en a profité pour prendre des photos de lui avec des animaux exotiques : lynx, serpent et tortue.

« J’aime bien utiliser le budget de ma maison de disque pour passer du temps avec les animaux. J’adore la zoothérapie. Un animal, ça suit son instinct et ça ne te trahit pas. […] La séance photo avec le lynx a été difficile à gérer. L’animal gardait son focus seulement 5 ou 6 secondes et après il griffait et rugissait. Je n’étais pas censé l’avoir dans mes mains sur la pochette, mais on a pris un risque. »

À la conquête de l’Europe
L’année 2015-2016 s’annonce chargée pour Philippe Brach. Il rentre en studio au début de l’été pour enregistrer son deuxième album qui sortira en septembre 2016.

« Ce sera un style plus acoustique et posé, mais avec une touche de trash à travers ça. Mon inspiration n’a pas de barrières. Je m’inspire de tous les types de musique. Ça ne me surprendrait pas qu’il y ait une chanson d’électro sur mon prochain album même si je n’en écoute pas du tout. »

Également, il a environ 70 spectacles de prévus à son calendrier au Québec ainsi qu’une quinzaine en Europe. Philippe Brach, se produira au Centre communautaire Elgar de l’Île-des-Sœurs, le vendredi 10 avril à 20h.

Articles récents du même sujet