IDS-Verdun

Des insulaires chantent pour les enfants de Sainte-Justine

Photo: Collaboration spéciale

Quatre femmes d’affaires de L’Île-des-Sœurs ont contribué au succès du projet Femmes de tête, Femmes de chœur. L’album de Noël, enregistré par une chorale de 50 voix, sert à amasser des fonds pour les enfants de l’hôpital Sainte-Justine. Jusqu’ici, 175 000$ ont été récoltés, fracassant l’objectif de 150 000$.

C’est un travail colossal, mis en branle en mai dernier, qui a permis à ces femmes d’affaires de faire bien plus qu’une simple collecte de dons.

«C’est quelque chose d’accessible. Tout le monde peut acheter un CD. C’est enchantant pour nous et réconfortant pour les gens plutôt que d’assister à une soirée bénéfice», soutient Martine Philibert, résidente de L’Île-des-Sœurs et membre de l’organisation du projet.

Pour ces femmes issues du milieu des affaires, il s’agissait d’un tout nouveau type de défi. La majorité n’avait aucune expérience en enregistrement musical professionnel.

J’ai déjà fait du chant comme hobby, mais voir comment se fait l’enregistrement d’un CD est très impressionnant. Regrouper le plus de chanteuses en même temps a été un exercice très difficile», soutient Martine Philibert.

Pour réussir à compléter toutes les trames du CD, chacune des 50 femmes de la chorale a dû mettre à profit leurs ressources. Un véritable studio mobile s’est promené entre les bureaux de l’une, la salle de conférence de l’autre et ainsi de suite.

«D’une fois à l’autre, nous ne pouvions toutes être présentes. Nous tentions de trouver des trous dans nos horaires et composions avec les effectifs que nous avions», ajoute Mme Philibert.

Point culminant de cette aventure, un concert de Noël, animé par Grégory Charles, s’est tenu le 30 novembre au centre-ville de Montréal, permettant d’aller chercher des fonds supplémentaires et de clore l’expérience de belle façon.

Donner au suivant
Ce genre de campagne du temps des fêtes permet de tirer d’importantes leçons. L’insulaire Chantale Bacon, a même fait participer son fils de 11 ans aux enregistrements. Plusieurs autres enfants peuvent également être entendus sur l’album.

«C’est une cause qui nous tient à cœur. Mon filleul a bénéficié des soins de Sainte-Justine à la naissance, se faisant opérer à cœur ouvert. Pour mon fils, c’était une très belle expérience qui permet de comprendre comment redonner de son temps pour aider», raconte-t-elle.

Elle en tire elle-même des acquis importants. «Ça a fait sortir du stress quotidien. C’était une expérience exceptionnelle et enrichissante.»

Leurs efforts ont été payants. Jusqu’ici, la campagne a permis de récolter 175 000$, 25 000$ de plus que l’objectif initial.

Vous pouvez contribuer en achetant le CD sur iTunes ou en magasin, ou bien en faisant un don au dufondduchoeur.com.

Articles récents du même sujet