IDS-Verdun

Carole Morinville plaide coupable

Photo: Archives

L’ex-conseillère financière Carole Morinville a plaidé coupable jeudi matin au palais de justice de Montréal.  L’insulaire faisait face à des accusations de fraude de 3,7 M$.  Les fonds auraient été détournés entre octobre 2005 et août 2010 dans une combine pyramidale à la Ponzi faisant une soixantaine de victimes, dont la comédienne Karine Vanasse.

Mme Morinville a été arrêtée le 16 novembre 2010 à son domicile de L’Île-des-Sœurs qui avait aussi été perquisionné, à la suite d’une enquête de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Le 25 août 2010, son entreprise avait été mise en faillite.

La représentante en assurance collective maintenant radiée, faisait face à une dizaine de chefs d’accusation, dont fraudes, fabrication de faux documents et entrave à la justice.

En juin 2013, la Cour supérieure avait condamné l’insulaire à verser plus de 1,5 M$ à l’AMF, argent qui a servi à rembourser 32 victimes. Au total, une soixantaine d’investisseurs auraient perdu environ 3,5 M$ d’économies en raison des malversations de Carole Morinville.

La femme de 55 ans sera de retour en cour le 11 février pour ses représentations sur sentence. Elle pourrait se voir imposer une peine maximale de 14 ans de prison.

Articles récents du même sujet