IDS-Verdun
15:58 18 février 2016 | mise à jour le: 19 février 2016 à 13:48 Temps de lecture: 3 minutes

Maison Nivard-De Saint-Dizier : près de 320 000$ pour des fouilles archéologiques

Maison Nivard-De Saint-Dizier : près de 320 000$ pour des fouilles archéologiques
Photo: Collaboration spéciale/Éric Varasifsky

Une dizaine d’étudiants de l’Université McGill effectueront des fouilles archéologiques dans le sol de la Maison Nivard-De Saint-Dizier, le plus grand site archéologique de la métropole, afin d’apprendre sur l’histoire de ces berges. Le projet, financé par l’Université, Québec et Montréal a une valeur de 317 180$.

«Verdun, par sa proximité avec les berges, un patrimoine historique très riche et c’est ce qu’on veut faire découvrir», affirme la responsable de la culture et du patrimoine et conseillère de la Ville, district de Champlain-L’Ile-des-soeurs, Manon Gauthier. À plus grande échelle, celle-ci souhaite faire de l’arrondissement un partenaire de recherche.

Le partenariat vise à permettre à dix étudiants du premier cycle et à deux étudiants du cycle supérieur d’anthropologie de l’Université McGill d’effectuer des fouilles archéologiques sur le terrain de la maison, l’une des plus vieilles d’inspiration française sur l’île de Montréal.

Financement tripartite
Le projet bénéficie d’un soutien financier de 200 000 $ de la part de la Ville de Montréal et du ministère de la Culture et des Communications et d’un soutien de 19 500 $ de l’arrondissement de Verdun. L’Université McGill y contribuera à hauteur de 97 680$.

La somme sera utilisée pour deux campagnes de fouilles à l’été et à l’automne 2016 ainsi que pour la même période en 2017.

Un site historique
Du sondage à l’analyse des fouilles, en passant par l’exploration au géoradar, le projet permettra de documenter l’adaptation des populations aux changements climatiques pendant trois ans ; la fin du projet étant prévue à l’été 2018.

Mme Gauthier a indiqué que le projet fera l’objet d’un bilan en 2018 et, selon les résultats et les possibilités, son renouvellement sera évalué.

Entre 2005 et 2011, des archéologues ont effectué des fouilles sur 10% du territoire. Résultat: Plus de 16 000 artéfacts ont été retrouvés, sur une période qui s’étendrait à plus de 5000 ans. «C’est pour ça qu’on peut continuer d’avoir ce type d’activité publique», raconte Manon Gauthier. Ce sera la première fois que des fouilles seront exercées sur les lieux par des étudiants.

Les étudiants, le Musée et les citoyens pourront tous bénéficier de ce projet. Les étudiants auront la chance d’expérimenter le travail de terrain, le Musée accentuera ses connaissances et le public découvrira son patrimoine. «Ça va bonifier les activités du patrimoine et créer un carrefour entre le savoir, le patrimoine et la culture», croit Mme Gauthier.

125 sites archéologiques sont recensés sur le territoire de l’île de Montréal.

Les sites archéologiques à proximité de Verdun
Le site archéologique de la Maison Nivard-de-Saint-Dizier (7244, boulevard LaSalle), à Verdun
Le site archéologique de la Maison Leber-Le Moyne (1, chemin du Musée) à Lachine
Le site archéologique du Moulin Fleming (9675, boulevard LaSalle), à LaSalle
Le site historique de la Maison Saint-Gabriel (2146, Place Dublin) dans le Sud-Ouest

Articles similaires