IDS-Verdun

Ouverture historique

Inauguration de la nouvelle synagogue sur l'île-des-Soeurs. Photo: TC Media - Isabelle Bergeron

La première synagogue de L’Île-des-Sœurs a ouvert ses portes dimanche. Le centre Chabad, qui signifie «unir tous les juifs ensemble», a été construit sous le même toit que la paroisse catholique Sainte-Marguerite-Bourgeoys et la mosquée Al Jazira, un modèle à suivre selon les administrateurs des trois différentes confessions.

«Je voulais un lieu de rassemblement pour toute la communauté juive de L’Île-des-Sœurs, et aussi pour faire le lien avec notre héritage», indique le rabbin de la nouvelle synagogue, Levi Itkin.

L’aménagement du local a coûté environ 100 000$, recueillis grâce à une campagne de financement menée auprès des plus ou moins 200 résidents juifs de l’île. C’est M. Itkin lui-même qui a fait du porte-à-porte afin de répertorier les Juifs insulaires, puisqu’aucun registre n’existait à ce sujet.

L’inauguration a eu lieu devant plus de 100 convives de tous les âges. Un chant traditionnel a été entonné par l’assistance avant que les discours de plusieurs membres éminents de la communauté, dont Samuel Gewurz, président de l’entreprise immobilière Proment et fils de l’un des fondateurs de L’Île-des-Sœurs telle qu’on la connait aujourd’hui, Judah Leib Gewurz.

«Ce qui est spécial, c’est que les voisins sont une église et un centre islamique. C’est rare que trois groupes religieux cohabitent aussi bien. C’est quelque chose dont on devrait être fiers à L’Île-des-Sœurs», a-t-il souligné, après son allocution en français, rappelant que sa famille était fière d’être québécoise. L’homme d’affaires a financé une partie de la construction de la synagogue, conçue par l’architecte David Drey.

«La richesse de notre ville, c’est la diversité dans l’unité. Il y a un désir de se rassembler et j’espère que ça va inspirer d’autres gens», soutient M. Gewurz en entrevue.  Preuve de cette unité, l’un des marguillers de la paroisse Sainte-Marguerite-Bourgeoys, Roger Légaré, ainsi que l’un des administrateurs du centre islamique Al Jazira, Mourad Bendjennet, étaient parmi la foule.

«Je suis ravi d’avoir ces voisins. Ça boucle la boucle avec la paroisse», commente M. Bendjennet. Rappelons que les trois communautés ont entrepris cette année une collecte de dons dans un local sur le Chemin du golf afin d’aider les familles syriennes réfugiées au Québec.

Des Insulaires ont également pris part à l’inauguration pour encourager l’initiative. «Je suis venue les soutenir. Je ne suis pas religieuse, mais Levi fait un super travail pour rassembler tout le monde sans pression», explique une résidente, Anita Walicki.

Parmi les plus de 20 000 résidents, on compte une quarantaine de familles juives présentement établies à L’Île-des-Sœurs.

Infos: ici, jewishnisland@gmail.com ou 438 764-6722

Articles récents du même sujet