IDS-Verdun

Un jeune Verdunnois à la Coupe Danone des Nations

Photo: Gracieuseté/Coupe Danone des Nations

Taehyon Lim a été sélectionné parmi 650 Canadiens de 10 à 12 ans pour participer à la finale nationale de la Coupe Danone des Nations, qui aura lieu le 25 juin à Laval. Si son équipe remporte cette étape, il se rendra à Paris en octobre pour représenter le Canada au plus important tournoi international junior de soccer.
L’élève de l’école primaire Île-des-Soeurs était un peu nerveux lorsqu’il est arrivé à Toronto le 13 mai avec ses parents pour le camp de sélection de trois jours au terme duquel douze équipiers sont choisis pour former une équipe.
«C’est très difficile pour les joueurs d’arriver avec 650 jeunes qu’ils ne connaissent pas et de trouver la confiance pour bien jouer», observe Dean Howie, entraîneur de l’équipe du Canada depuis les débuts de la Coupe Danone en 2001. Mais le milieu de terrain a impressionné les recruteurs dès sa première sortie avec sa capacité à s’emparer du ballon et de le redistribuer efficacement.
Dans la cour des grands
Taehyon n’est pas stressé à l’idée de représenter le Canada à la coupe. Il est surtout excité de pouvoir jouer devant 50 000 spectateurs dans le stade de France, sur le même terrain que fouleront les professionnels à l’Euro 2016 du 10 juin au 10 juillet.
«En plus, il va y avoir des recruteurs pour les académies de tous les grands clubs d’Europe comme le FC Barcelone», lance avec enthousiasme du joueur de 11 ans, qui espère bien poursuivre son parcours dans les vieux pays.
Croire en ses rêves
La plus grande ambition du verdunnois est de devenir membre d’une équipe professionnelle. Il suivrait les traces d’anciens participants à la Coupe Danone comme Maxime Crépeau de l’Impact de Montréal, Ashton Morgan du Toronto FC ou Marie Levasseur de l’équipe nationale féminine du Canada.
M. Howie soutient que, pour continuer à croire en leurs rêves, les jeunes ont absolument besoin du soutien de leurs parents. «On parle souvent des parents qui poussent trop leurs enfants dans les sports, mais il ne faut pas oublier qu’il y a aussi beaucoup de positif quand un jeune sent que ses parents aussi croient en ses rêves», observe-t-il.
Les douze jeunes de l’équipe de Taehyon auront deux jours pour s’entraîner avant de participer à la finale nationale de Laval où ils affronteront une seule autre équipe. S’ils se rendent à Paris, ils se mesureront aux équipes de 31 autres pays.

Articles récents du même sujet