IDS-Verdun

Nouveaux arbres pour le boisé du Domaine Saint-Paul

Photo: Gracieuseté

Afin de contrer la progression du roseau commun aussi appelé phragmite, une espèce envahissante présente à L’Île-des-Sœurs, Nature-Action Québec a planté 40 arbres lundi à la lisière du boisé Saint-Paul, à la Pointe-Sud.

Toutes les espèces plantées, les érables argentés, les micocouliers occidentaux ainsi que les tilleuls d’Amérique, étaient présentes naturellement dans le boisée près du lac des Battures auparavant. Les essences choisies sont de hauts arbres, de manière à ce que le roseau commun ne puisse pas leur faire d’ombre lors de leur croissance.

«Ce qui est dangereux avec le phragmite exotique, c’est que si un arbre meurt, il prendra sa place à la lisière de la forêt, ce qui la réduira. Il ne peut toutefois pas pousser au sein de la forêt à l’ombre. C’est pourquoi on a choisi des arbres qui peuvent survivre àux inondations, pour protéger les lisières du marécage», explique la chargée de projets de Nature-Action Québec, Marie Lapointe.

Un suivi sera effectué auprès des arbres par l’organisme afin d’assurer la survie des arbres. Depuis 2014, l’OSBL a planté environ 100 arbres dans le boisé qui sont tous encore vivants.

Nature-Action Québec effectuera un second projet à L’Île-des-Sœurs. De nouveaux nichoirs seront installés sur les rives de la Pointe-Sud à l’automne 2016.

 

Articles récents du même sujet