Actualités

La mairesse de Lachine souhaite travailler l’identité de l’arrondissement

La mairesse de Lachine souhaite travailler l’identité de l’arrondissement
Photo: Gracieuseté

Logements sociaux, santé, collaboration citoyenne, tous les éléments ont été mis en place pour revigorer l’arrondissement Lachine cette année. La mairesse, Maja Vodanovic, se dit d’ailleurs satisfaite.

En avril, les élus ont décidé de règlementer le développement immobilier pour favoriser la construction de logements à prix abordables. «La Politique d’inclusion de logements sociaux n’avait jamais été appliquée à Lachine avant cette année», nous dit Mme Vodanovic.

Chaque nouveau développement immobilier se doit maintenant de posséder 15% de logements abordables. Dans le cas contraire, le constructeur devra verser une indemnité.

Depuis l’adoption de la politique, un gain de 500 000$ a été perçu avec l’argent accumulé dans un fond local qui servira à la communauté.

L’acquisition des trois immeubles de la rue Duff-Court, situés derrière l’école secondaire Dalbé-Viau, était une façon d’offrir une meilleure qualité de vie à leurs locataires, sans devoir rebâtir.

Revitalisation

Le nouveau Programme de soutien aux initiatives citoyennes a été mis sur pied cette année pour permettre aux résidents faisant partie d’un organisme à but non lucratif (OBNL) de s’impliquer dans le développement de projets locaux, avec un budget maximal de 25 000$.

«C’est un nouveau projet qui nous permettra, ensemble, de développer l’identité lachinoise», soutient Mme Vodanovic.

Le nettoyage du fond de l’eau avait été entrepris pour préparer un espace de baignade envisagé entre la Marina de l’escale et la Vieille brasserie.

L’animation hivernale du parc Grovehill, le réaménagement des espaces riverains et la revitalisation de la rue Notre-Dame ont également fait partie de son plan pour raviver l’arrondissement.

Soins de santé

Le projet de redéploiement de l’Hôpital de Lachine a été confirmé en début d’été.  Pour la mairesse Vodanovic, l’implication citoyenne dans ce dossier a fait la différence, notamment par les nombreuses pétitions demandant l’agrandissement du centre de santé.

«C’est une bataille que nous avons gagnée ensemble», dit la mairesse.

Le gouvernement du Québec accordera 95 M$ pour les travaux qui devraient débuter en 2020. Les plans comprennent une unité de soins palliatifs.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *