Lachine & Dorval
16:45 23 décembre 2019 | mise à jour le: 23 décembre 2019 à 16:45 temps de lecture: 3 minutes

Année 2019 mouvementée pour Dorval

Année 2019 mouvementée pour Dorval
Photo: Messager Lachine & Dorval – ArchivesLe maire Edgar Rouleau continuera de faire pression sur le prolongement du REM jusqu’à la gare de Dorval, en 2020.

En regardant derrière lui, le maire Edgar Rouleau estime avoir eu une bonne année sur les plans économique, environnemental et socio-culturel. Toutefois, il avoue être déçu des dossiers du Réseau express métropolitain (REM) et de l’état de l’échangeur Dorval, qui n’ont pas avancé comme il aurait souhaité.

Alors que le premier ministre Justin Trudeau procédait à l’assermentation de son cabinet le 20 novembre, le maire Rouleau envoyait, le lendemain, une lettre au ministère des Transports pour continuer à faire pression sur le prolongement de 700 mètres du REM.

«C’est aberrant, indique-t-il. Ils ont déjà commencé à creuser, la machine est là. Ils doivent faire le tunnel. C’est une urgence.»

Une étude de 2 M$ sur la faisabilité du prolongement jusqu’à la gare de Dorval avait été annoncée durant l’été par le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau. Cependant, les demandes des élus de la Cité quant aux résultats sont restées sans réponse concluante depuis.

«L’étude doit être terminée, on est en décembre, dit M. Rouleau. Qu’on ne l’ait pas encore vue, c’est pour nous la plus grande déception.»

À cela s’ajoute l’état de l’échangeur Dorval, situé au croisement des autoroutes 20 et 520, dont aucun avancement majeur n’a été constaté au cours des derniers mois. Les travaux «qui ne bougent pas», resteront à surveiller l’an prochain.

Bons coups

L’une des fiertés d’Edgar Rouleau en 2019 est la santé du budget de la Cité. «Nous avons contrôlé nos dépenses de la bonne façon sans couper dans les services, indique-t-il. C’est toujours une partie importante.»

Il souligne également les programmes environnementaux qui ont été mis en place, notamment pour combattre l’agrile du frêne, le remplacement des foyers au bois et l’aide financière octroyée aux résidents pour l’installation d’une borne de recharge pour véhicule électrique.

«On est une des seules villes qui en donnent autant», soutient le maire.

Par ailleurs, ce sont plus de 15 M$ qui ont été investis cette année dans l’entretien des routes et infrastructures. La piste cyclable de l’avenue Cardinal, quant à elle, n’a pas été modifiée. Les nombreuses pétitions faites à cet égard en début d’année se sont estompées tranquillement.

Finalement, les concerts extérieurs, soirées cabaret et activités nautiques ont connu de forts succès cet été, notamment au parc Pine Beach. De plus, la section pour enfants de la bibliothèque a été rénovée et bonifiée par de l’équipement neuf.

Articles similaires