Lachine & Dorval
16:59 23 décembre 2019 | mise à jour le: 23 décembre 2019 à 16:59 temps de lecture: 3 minutes

Année de progrès pour Lachine

Année de progrès pour Lachine
Photo: Messager Lachine & Dorval – Archives

De nombreux changements ont permis à l’arrondissement de Lachine de faire un pas de plus vers le progrès cette année. La mairesse Maja Vodanovic est satisfaite des projets réalisés.

L’arrivée du tramway, dont les travaux devraient débuter vers 2030, a été l’une des grosses annonces de l’année. Cette partie hors sol du projet de «ligne rose» de plus de 2 G$ de la mairesse Valérie Plante permettra de reconnecter l’ouest de l’île jusqu’au centre-ville. Un investissement de 680 000$ de la part de Montréal permettra sa planification.

«Tout reste à être complété, mais la chose importante pour nous est d’avoir eu la garantie de Québec sur le projet», indique Mme Vodanovic.

Elle ajoute que la bonification de la ligne d’autobus 496 – Express Victoria aura également été un atout important à l’amélioration du transport en commun sur le territoire.

«On vivait un manque au niveau des autobus, affirme la mairesse. Parfois ils ne venaient pas ou bien ils avaient des problèmes mécaniques. C’est une chose qui est en train de s’arranger. Un gros travail a été fait de la part de la STM.»

Sans oublier qu’au printemps, le service de vélo-partage BIXI débarquait à Lachine avec quelques stations accessibles aux résidents.

Notre-Dame

La revitalisation de la rue Notre-Dame a porté fruit cette année, notamment avec l’ouverture de la librairie Les Passages, des restaurants l’Oeufrier et Falafel St. Jacques par exemple, et de divers commerces locaux.

À cela s’ajoutent les activités publiques telles que le tournoi de hockey extérieur du député de Marquette, Enrico Ciccone, l’exposition annuelle de voitures anciennes et la fête de l’Halloween, qui visent à faire de l’artère un point de rassemblement pour tous.

«Les gens ont réellement participé aux dernières activités, souligne Mme Vodanovic. Même certains provenant de l’extérieur sont venus. On commence à voir une belle attractivité. […] Ça crée un sentiment d’apparence pour la communauté lachinoise.»

Environnement

La mairesse n’a pas manqué de souligner plusieurs réalisations en ce qui a trait à l’environnement, à commencer par l’ouverture du nouveau centre de tri des matières recyclables. Il a fallu un changement de zonage dans le parc industriel de l’arrondissement, permettant dorénavant aux industries de nettoyer, transformer et trier leurs matières sortantes.

«Avant, on n’avait pas le droit de les réutiliser, révèle Maja Vodanovic. Ces matériaux étaient considérés comme des poubelles. En plus d’être bon pour l’environnement, leur transformation favorisera l’économie circulaire.»

De l’équipement spécifique devrait aussi bientôt être mis en place pour recycler le verre. Tout dépendra de la décision que prendra Québec sur sa consigne, selon Mme Vodanovic.

Par ailleurs, un projet pilote pourrait voir le jour dès 2020 afin d’améliorer les habitudes citoyennes en matière de recyclage, grâce à des gestes concrets à déterminer directement sur le territoire.

«Pour lutter contre les changements climatiques, c’est au niveau des villes que ça doit commencer.» – Maja Vodanovic, mairesse de Lachine

Le retrait de quatre tonnes de déchets lors du nettoyage du canal de Lachine, en septembre, la plantation d’arbres et le verdissement de la cour de l’école primaire Martin-Bélanger ont aussi été soulignés. Sans oublier le développement futur du secteur de Lachine-Est, dont la planification en fera un éco-quartier.

Articles similaires