Lachine & Dorval
08:32 19 mars 2020 | mise à jour le: 19 mars 2020 à 08:32

Nouvelle initiative de commerce en ligne pour la rue Notre-Dame

Nouvelle initiative de commerce en ligne pour la rue Notre-Dame
Photo: Gracieuseté - Michèle FlanneryDes produits des boutiques GLUP, des Trois-Mats et de la librairie Les Passages sont notamment disponibles en livraison sur une nouvelle interface web.

Devant la pandémie du COVID-19, une initiative en ligne pour mousser l’achat local voit le jour à Lachine. Des commerçants de la rue Notre-Dame se sont alliés à l’Association Centre-Ville de Lachine (ACVL) dans le but d’inciter les Lachinois se procurer divers produits au même prix qu’en magasin.

Le lancement était prévu dans quelques mois, mais il a été devancé au 16 mars en raison des mesures pour limiter la propagation du coronavirus.

«On a voulu donner un meilleur accès aux gens en quarantaine qui ne veulent pas se déplacer et satisfaire les commerces qui veulent réduire leurs heures d’ouverture», explique la présente de l’ACVL, Alexandra Pagé.

Il suffit de remplir un formulaire sur la page Facebook de l’ACVL, dans lequel sont proposés des articles d’hygiène, d’alimentation ainsi que de divertissement.

Dix clients avaient utilisé l’interface après deux jours sur les réseaux sociaux et cinq personnes s’étaient engagés bénévolement à y contribuer. «La réponse est très bonne, on est très content. Ça témoigne de l’intérêt des gens d’acheter local», estime Mme Pagé.

Pour la communauté

Aucun profit ne sera engendré par le système de livraison, puisque l’objectif est d’aider les citoyens et d’offrir de la visibilité aux neufs commerces locaux derrière l’initiative.

«On est en période de crise et en plus on est un organisme à but non lucratif, justifie Mme Pagé. On pige entièrement dans nos revenus pour monter ce programme-là.»

Les livreurs, qui sont rémunérés, sont choisis parmi des Lachinois mis à pied temporairement à cause des restrictions. Toutes les commandes sont placées dans des boîtes de carton recyclé.

L’interface est toujours en développement. «Considérant qu’elle a été créée en situation d’urgence, elle est correcte, considère Mme Pagé. C’est nous qui recueillons toutes les commandes et qui les acheminons aux commerçants.»

Un site transactionnel complet sera lancé au cours des prochaines semaines.

Articles similaires