Lachine & Dorval
13:28 28 juillet 2020 | mise à jour le: 28 juillet 2020 à 15:33 temps de lecture: 3 minutes

Conteneurs interdits à Dorval

Conteneurs interdits à Dorval
Photo: MétroL’utilisation de conteneurs comme bâtiment accessoire est proscrite à Dorval.

L’utilisation de conteneurs comme bâtiment accessoire est désormais interdite dans les quartiers résidentiels de Dorval. Dix citoyens se sont opposés à ce règlement dans une consultation écrite tenue par la Cité.

Les conteneurs peuvent servir de cabanon, maison secondaire ou simplement de remise. Chaque demande de permis pour leur utilisation était refusée par la Cité. «On disait déjà non aux citoyens qui voulaient en installer. On voulait simplement clarifier nos règlements», justifie le maire Edgar Rouleau.

La plupart des citoyens qui s’opposaient à ce nouveau règlement considèrent qu’il est plus écologique de récupérer un conteneur que d’acheter un cabanon. Le conseil est en désaccord avec cet argument. Il croit «que l’impact d’un tel équipement dans une zone résidentielle contrevient aux principes du développement durable et annule tout aspect positif qui pourrait en résulter.»

Les conteneurs sont des outils de manutention d’équipement et leur conception n’est pas adaptée aux quartiers résidentiels, selon la Cité.

Des citoyens ont proposé d’embellir les conteneurs afin qu’ils cadrent mieux dans les quartiers résidentiels. «Cela serait fondé sur le principe de l’appréciation personnelle de tous, qui rendrait ces mesures difficiles à appliquer en raison de leur caractère discrétionnaire et subjectif», a justifié par écrit la Cité.

Prévention

Rares étaient les Dorvalois qui utilisaient un conteneur à titre de bâtiment accessoire. L’idée de ce règlement était de prévenir leur utilisation avant que ceux-ci deviennent populaires.

«Je me rappelle qu’avant que les éoliennes soient utilisées, le mot n’existait même pas. On avait fait un règlement avant leur sortie pour prévenir que quelqu’un en installe un de 20 pieds dans sa cour. C’est la même chose aujourd’hui», fait valoir M. Rouleau.

Un citoyen qui a souhaité changer son garage datant de près de 80 ans pour un conteneur n’a pu le faire. «Plusieurs maisons, garages et remises sont faits de ces conteneurs. C’est une utilisation qui permet de les recycler et qui est facile à installer», a soutenu Mark Blais, lors de la consultation écrite.

Le changement est draconien, considère la citoyenne Heather Miller. «Je pense qu’avec des directives appropriées en place et une autorisation de planification et une surveillance vigilante, compte tenu de la sensibilité des voisins, un conteneur pourrait être utilisé comme bâtiment accessoire», a-t-elle revendiqué.

La majorité des Dorvalois qui se sont exprimés estiment que l’utilisation d’un conteneur devrait être possible avec un permis et évalué au cas par cas.

Articles similaires

12:30 17 juillet 2012 | mise à jour le: 17 juillet 2012 à 12:30 temps de lecture: 2 minutes
Règlement sur le bruit