Lachine & Dorval
00:55 9 octobre 2020 | mise à jour le: 9 octobre 2020 à 00:55 temps de lecture: 3 minutes

Lachine dévoile son budget 2020

Lachine dévoile son budget 2020
Photo: ArchivesMairie d'arrondissement de Lachine.

Les dépenses de l’arrondissement de Lachine s’élèveront à 30,2 M$ l’an prochain, soit 4,6% de moins qu’en 2020. Les contribuables verront aussi une légère diminution sur leur compte de taxes.

C’est le budget qui a récemment été adopté par l’administration Vodanovic. Bien qu’une augmentation de 2% soit observée sur le taux de la taxe foncière locale, la portion sur le compte personnel des résidents devrait être à la baisse, puisque l’arrondissement est en croissance; plus de foyers se partagent la portion locale.

Par exemple, le montant à payer pour un propriétaire dont la résidence est évaluée à 250 000$ serait de 128,25 $, comparativement à 131 $ cette année, pour un écart favorable de 2,75$.

L’augmentation de la taxe foncière permettra à l’arrondissement d’aller chercher des revenus de 4,59 M$, ce qui équivaut à 90 000$ de plus qu’en 2020. La ville-centre, quant à elle, fournira plus de 22,56 M$ à l’arrondissement.
Le reste du budget proviendra d’un surplus évalué à 1,25 M$, soit 141 000$ de moins que cette année.

Mouvements

L’année 2021 marquera un changement dans les finances de l’arrondissement, compte tenu de la cessation des activités du port de plaisance, mais aussi de la fermeture de la succursale de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) qui était gérée par Lachine.

L’arrondissement recevait des sommes pour chacune transaction qui y était effectuée, et celles-ci étaient en baisse depuis quelques années. Il est désormais possible de réaliser plusieurs transactions en ligne, ce qui limite l’achalandage dans les comptoirs de la SAAQ.

«Aussi, l’espace dans notre SAAQ était trop petit. Il n’y avait pas beaucoup de place pour attendre, surtout avec la distanciation sociale qui allait être nécessaire», explique la mairesse Maja Vodanovic.

En revanche, le nouveau parc qui verra le jour à la marina de Lachine en 2025 devrait générer des revenus, considère-t-elle. L’élaboration du site est toujours embryonnaire, mais la location d’embarcation comme des planches à pagaie pourra y être possible.

«Nous ne sommes pas là pour faire de l’argent, mais pour rendre des services à la population. Si nous pouvons le faire, nous le ferons, mais nous ne sommes pas une entreprise privée. Ce n’est pas notre mission première», élabore Mme Vodanovic.

La priorité pendant la prochaine année sera d’ailleurs de conserver les services en place pour les citoyens et les entreprises, malgré le contexte de pandémie.

«Je vais travailler fort pour qu’on ait à ne sacrifier rien», assure la mairesse. Ni les arrondissements ni les municipalités ne peuvent s’endetter», rappelle-t-elle, d’où l’importance pour les deux paliers de gouvernement d’aider financièrement la Ville de Montréal.

Dissidence

La conseillère du district du Canal, Julie-Pascale Provost, s’est opposée à l’adoption du budget, considérant que l’arrondissement se privait de revenus importants avec la fermeture du comptoir de la SAAQ et la fermeture du port de plaisance de Lachine.

Transports Canada n’a pas été mis au courant de la future transformation de la marina en parc. Le ministère doit obligatoirement donner son aval, a mentionné Mme Provost.

«J’ai une grande crainte qu’on se retrouve dans un an avec un terrain en friche», a exposé l’élue de Projet Montréal.

Les trois autres conseillers ont voté en faveur de l’adoption du budget.

30,2 M$

Le budget de l’arrondissement en 2021 sera de 30,2 M$.

Articles similaires