Lachine & Dorval
19:03 5 janvier 2021 | mise à jour le: 5 janvier 2021 à 19:05 temps de lecture: 2 minutes

Déneigement gratuit pour les personnes à mobilité réduite

Déneigement gratuit pour les personnes à mobilité réduite
Photo: 123RFPour la Brigade neige, des formations en santé et sécurité au travail, pour pelleter adéquatement et ainsi qu’en service à la clientèle sont offertes.

Le déneigement d’escalier et de marche est offert gratuitement aux aînés et aux personnes à mobilité réduite pour deuxième année consécutive à Lachine, grâce à La Brigade neige.

Ce projet, mis en œuvre par le Carrefour jeunesse-emploi de Lachine, est possible grâce un financement de 10 000$ de l’arrondissement.

Ce montant permet l’achat tel de pelles, de pics à glace, de vêtements et accessoires chauds, ainsi que de l’équipement de protection individuel. Une allocation est également donnée aux participants.

L’un des objectifs du programme est de créer une expérience intergénérationnelle entre les pelleteurs, âgés de 16 à 35 ans et les bénéficiaires, explique la directrice générale adjointe, Nathalie Viel.

« Les jeunes influencent positivement la communauté par leur implication, leur enthousiasme et leur volontariat », raconte Mme Viel.

Ces jeunes adultes sont enjoués de mettre à profit leur santé physique pour le bien des personnes plus vulnérables, selon Mme Viel. Elle y voit également une occasion de former les participants sur le plan professionnel.

Lors d’ateliers préparatoires, on leur offre la chance d’acquérir des aptitudes en lien avec le service à la clientèle et de la santé-sécurité au travail.

L’opération permet de diminuer le risque de blessure chez les personnes âgées  lors de leur sortie de la maison l’hiver.

«Nous cherchons à faciliter le déplacement des personnes vulnérables, en plus d’encourager l’implication citoyenne et le bon voisinage» ajoute Mme Viel. Des vérifications de services sont régulièrement effectuées par le Carrefour, qui s’assure de la qualité du déneigement.

Aider son prochain

En raison de leur âge et de leur condition de santé, les bénéficiaires sont majoritairement à risque plus élevé de contracter la COVID-19. C’est pourquoi les jeunes participants sont formés à respecter des règles sanitaires afin d’effectuer leur travail en toute sécurité, explique Mme Viel.

Notamment, chaque travailleur sera attribué à une résidence afin d’éviter le risque de contamination et devra porter un masque de protection.

Articles similaires