Lachine & Dorval
16:34 6 janvier 2021 | mise à jour le: 6 janvier 2021 à 16:34 temps de lecture: 3 minutes

Lachine: course contre la montre

Lachine: course contre la montre
Photo: GracieusetéLa mairesse de Lachine, Maja Vodanovic.

Définir un trajet pour le tramway qui liera Lachine au centre-ville de Montréal et obtenir un terrain pour la construction d’un centre sportif: ce sont les deux priorités de la mairesse Maja Vodanovic à moins d’un an des élections municipales.

Le lien de transport en commun fait partie des 181 projets qui seront accélérés par la loi 66. Les travaux pourraient commencer dans cinq ans, «si tout va bien et que la collaboration est bonne avec les divers partenaires», prévoit Mme Vodanovic.

Pour sa concrétisation, une enveloppe de 800 M$ a été réservée par le gouvernement du Québec. Ce tramway sera «l’épine dorsale» du nouvel écoquartier qui sera situé dans Lachine-Est, considère l’élue.

On y retrouvera également le centre sportif, qui contiendra notamment un gymnase double et une piscine intérieure. L’installation se trouvera au cœur d’un pôle stratégique, où pourrait également être construite une école.

«Si on peut faire l’acquisition d’un terrain cette année, je serai la plus heureuse parce que ça marquerait vraiment le début du projet», explique Mme Vodanovic.

Réflexion collective

Un premier jet de la planification du secteur, soit le programme particulier d’urbanisme (PPU) sera présenté en janvier à l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM).

Ce plan a été élaboré par une table de concertation incluant notamment des citoyens, des organismes et des membres de l’arrondissement. Il devrait être adopté à la fin de l’automne.

Le zonage sera orchestré afin d’assurer la construction de logements sociaux, de même que d’un système de gestion des eaux de pluie. La collecte des matières résiduelles sera aussi repensée afin que le camionnage y soit réduit.

L’accès aux espaces verts sera priorisé. «On va ouvrir l’accès à une portion du canal Lachine au public», révèle Mme Vodanovic.

Plan de relance

Dans l’élaboration du secteur, l’arrondissement veut s’assurer de créer un plus grand achalandage sur la rue Notre-Dame. L’artère commerciale souffre d’un problème de locaux vacants.

«On veut créer une synergie entre notre pôle stratégique et la rue», indique la mairesse.

Le zonage de certaines rues pourrait être modifié afin d’y augmenter le nombre de visiteurs. «Chaque rue à son identité. Le boulevard Saint-Joseph est plus touristique, alors que la rue Provost sert davantage les gens du voisinage», note Mme Vodanovic.

La création d’une société de développement commerciale est également désirée.

«On est en pourparlers, dévoile la membre de Projet Montréal. Il faut définir combien d’argent nos commerçants sont prêts à contribuer. C’est difficile en raison de la pandémie, c’est d’autant plus important.»

Au début du mois de décembre, Maja Vodanovic a confirmé à Métro Lachine & Dorval qu’elle déposera sa candidature en vue des élections municipales, prévues le 7 novembre.

Articles similaires