Lachine & Dorval
11:08 11 mai 2021 | mise à jour le: 11 mai 2021 à 11:50 temps de lecture: 2 minutes

Tables payantes: Dorval revient sur sa décision

Tables payantes: Dorval revient sur sa décision
Photo: Facebook

L’ire des résidents a été entendue : Dorval revient sur sa décision d’instaurer des tables à pique-nique payantes aux parcs Pine Beach et Walters.

«On est resté à l’écoute de nos citoyens. À la suite de plusieurs commentaires qu’on a reçus de leur part, on a décidé de s’ajuster afin de répondre à l’insatisfaction des résidents», a exprimé le responsable aux communications de la municipalité, Sébastien Gauthier.

Cependant, le système de réservation sans frais demeure. Seulement les résidents de la Cité pourront en profiter. Ils devront faire leur demande du lundi au jeudi à midi en prévision de la fin de semaine suivante afin de réserver une table.

Sur place, les visiteurs pourront consulter un document les informant de l’accessibilité aux installations.
Si le règlement est approuvé au prochain conseil municipal, le 17 mai, les réservations pourraient commencer dès la fin de semaine du 5 et 6 juin.

Toute personne pourra faire usage d’une table qui n’est pas réservée.

Le plan initial de la Cité était de faire payer les résidents 10$ et les non-résidents 25$ pour l’utilisation des tables à pique-nique dans ces deux parcs.

«La seule chose que ça va accomplir est d’empêcher les familles à faible revenu de profiter de nos parcs», avait commenté une Dorvaloise, Amélie L.

Le professeur à l’École de santé publique de l’Université de Montréal, Yan Kestens, avait également critiqué l’approche de la Cité.

«On sait que les populations défavorisées ont souffert de manière disproportionnée des effets de la crise sanitaire. L’accès aux parcs est particulièrement important pour ceux qui ont des mauvaises conditions de logement», soutient-il.

Pour l’instant, les autres parcs de Dorval ne sont pas visés par la potentielle réglementation.

Articles similaires