Lachine & Dorval

Échanger sur la carboneutralité à Lachine

Photo: Archives

Le Chantier ClimAction Lachine participe à la première édition de la Semaine d’actions ZéN (zéro émission nette) du Front commun pour la transition énergétique (FCTE), qui se déroulera du 16 au 23 octobre.

Ce regroupement d’acteurs locaux unis pour accroître la résilience du territoire face aux changements climatiques est l’un des quatre premiers Chantiers du programme du FCTE. Durant la Semaine d’actions ZéN, les Chantiers proposent à la population de leurs territoires diverses activités afin d’encourager le passage à l’action vers la carboneutralité.

Le regroupement lachinois présentera des films sur des enjeux sociaux et environnementaux suivis de discussions les 17 et 18 octobre. De plus, les résidents sont invités à un atelier explicatif sur la transition vers la carboneutralité qui se tiendra le 20 octobre. Finalement, un cocktail de clôture sera organisé dans la soirée du 22 octobre.

«La Semaine d’actions ZéN se veut un moment fort pour servir de vitrine et de tremplin au mouvement déjà amorcé de transition socioécologique», a déclaré une membre du comité de coordination du FCTE, Carole Dupuis.

Le regroupement environnemental souhaitait démarrer la discussion sur la carboneutralité et les actions que les villes et arrondissements peuvent entreprendre en ce sens à la veille des élections municipales, qui auront lieu le 7 novembre. Le Chantier ClimAction Lachine prévoit d’organiser un débat électoral sur le sujet prochainement.

Carboneutralité

Le regroupement lachinois et les trois autres Chantiers de la Collectivité ZéN, soit ceux de Laval, de la région de Québec et du Saguenay–Lac-Saint-Jean, ont commencé leurs travaux en juin 2021.

Pour ClimAction Lachine, l’objectif est de trouver des solutions afin de soutenir le Plan climat de Montréal, qui vise la carboneutralité d’ici 2050. De son côté, le FCTE se donne le mandat d’épauler les Chantiers sur la recherche de gestes concrets à poser, et non de dicter aux communautés comment elles devraient gérer leur territoire.

Atteindre la carboneutralité signifie avoir un impact nul sur le climat. Pour y arriver, Montréal devra réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 55%. La métropole devra également compenser les émissions qui seront toujours dans l’atmosphère, par exemple en plantant des arbres et en créant des espaces verts capables d’absorber le dioxyde de carbone (CO2), un des plus importants GES.

Informations sur la Semaine d’actions ZéN: info@pourlatransitionernergetique.org

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet