Soutenez

Élections: la marina de Lachine, l’enjeu qui refuse de mourir

Des manifestants brandissent des pancartes devant l'hôtel de ville de Montréal pour s'opposer à la fermeture de la marina de Lachine.
Une centaine de manifestants se sont présentés devant l’hôtel de ville de Montréal, en août 2020, pour s’opposer à la fermeture de la marina de Lachine. Photo: Josie Desmarais/Métro

Aujourd’hui, Métro présente une série d’enjeux locaux importants dans le cadre des élections municipales à Montréal. Dans cet article, nous revenons sur le clivage créé par la fermeture de la marina de Lachine.

L’arrondissement de Lachine est l’un des endroits où la lutte entre les partis de Valérie Plante et Denis Coderre, Projet Montréal et Ensemble Montréal, sera la plus féroce. Parmi les nombreux enjeux locaux dans cette élection municipale, il y en a un qui ne cesse de défrayer la manchette: l’avenir de la marina de Lachine.

Dans la course électorale de Lachine, on observe une confrontation entre l’équipe de Projet Montréal, menée par l’actuelle mairesse Maja Vodanovic, et les représentants d’Ensemble Montréal. Et les débats sur la marina ont déjà coûté une élue à Projet Montréal, selon les dires de l’élue en question, Julie-Pascale Provost.

La marina de Lachine est fermée depuis novembre 2020. L’administration de Projet Montréal prévoit en faire un parc riverain, sans bateaux à moteur. Cette fermeture a obligé environ 450 plaisanciers à se trouver un autre endroit pour loger leur embarcation.

De l’espoir après l’injonction ratée

C’est le parti de Denis Coderre qui a ramené la marina de Lachine à l’avant-plan des élections en recrutant Josée Côté comme candidate à la mairie d’arrondissement. Mme Côté a récemment remplacé Julie-Pascale Provost, d’abord pressentie pour le poste mais écartée après avoir refusé de présenter une preuve de vaccination.

L’arrivée de Mme Côté donne beaucoup d’espoir aux résidents qui souhaitent le retour de la marina. C’est que Mme Côté est l’ancienne présidente de l’Association des plaisanciers du parc de plaisance de Lachine. Cette association a lancé le combat pour la survie de la marina quand elle a déposé un recours devant les tribunaux, sans succès.

Mme Côté est aussi administratrice et représentante au sein de Nautisme Québec et de l’Alliance de l’industrie nautique du Québec. Mais la candidate a suspendu ses activités au sein de l’industrie le temps de la campagne.

Un débat houleux

Malgré le fait qu’elle soutient qu’elle ne se présente pas au poste de mairesse uniquement pour sauver la marina, ce sauvetage est un point central de la plateforme d’Ensemble Montréal dans Lachine. La proposition du parti de M. Coderre est d’avoir un site hybride accueillant à la fois les bateaux à moteur et les embarcations non motorisées. Mme Côté a notamment martelé ce point lors d’un débat contre Mme Vodanovic tenu le 19 octobre.

Si on veut accéder au plan d’eau, il faut être proactif. Nous ce qu’on souhaite faire, c’est vivre ensemble, en cohabitation, ne pas s’exclure. On peut faire grandir le club de voile et tous ces autres beaux sports nautiques que sont le paddleboard, l’aviron et tout, mais le faire ensemble et de façon sécuritaire. C’est tout à fait possible.

Josée Côté, candidate à la mairie d’arrondissement pour Ensemble Montréal.

Quant à la mairesse sortante, Maja Vodanovic ne compte pas revenir sur sa décision. Selon l’élue, la marina enregistrait des pertes de 300 000$ par année, une facture refilée aux contribuables. Le site nécessitait aussi des rénovations estimées à 16,5 M$.

Ça, ce sont des chiffres qui sont préparés par une fonction publique qui travaille pour vous, dans vos intérêts. De l’autre côté, vous avez des chiffres qui sont produits par un lobby des plaisanciers, supporté par le lobby de l’industrie nautique. Je fais confiance à l’intelligence de la population de Lachine.

Maja Vodanovic, mairesse d’arrondissement sortante et candidate pour Projet Montréal.

Mme Côté réfute d’ailleurs les propos de la mairesse sortante. Elle avance au contraire que la marina de Lachine était rentable.

Les échanges concernant la marina ont été particulièrement houleux lors du débat du 19 octobre. Chaque candidate a reçu tour à tour les applaudissements et les huées des plaisanciers et des partisans d’un parc. L’animateur a dû rappeler la foule à l’ordre à plusieurs reprises. On saura le 7 novembre quel groupe aura parlé plus fort.

Écoutez la converse du journaliste de Métro Média, Alexandre Sauro qui a présenté les enjeux électoraux pertinents à l’arrondissement de Lachine sur les ondes de la station de radio CIBL 101,5, samedi après-midi.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Lachine & Dorval.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.